Poisson zèbre : nouvel espoir en cas de lésions de la moelle épinière ? - Alimentation, Santé et Bien être

Poisson zèbre : nouvel espoir en cas de lésions de la moelle épinière ?

Selon une étude menée par une équipe de chercheurs de l’université Duke, aux États-Unis, c’est une protéine qui permet au poisson zèbre de régénérer sa moelle épinière. Une piste prometteuse en vue d’un éventuel traitement pour l’homme.

Le poisson zèbre parvient à régénérer sa moelle épinière :

Des chercheurs américains sont parvenus à isoler une des protéines qui permet au poisson zèbre de régénérer sa moelle épinière. Chez l’homme, une lésion de la moelle épinière peut entraîner une paralysie ou la mort. Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont infligé une blessure à la moelle épinière aux poissons et ont observé les processus de régénérescence de leur moelle épinière.

Leurs travaux, publiés dans la revue Science, révèlent notamment qu’une rupture de la moelle épinière déclenche un processus inédit chez ce poisson : les cellules présentes sur les deux bords de la zone lésée viennent combler le vide créé au moment de la lésion de la moelle épinière. Les cellules nerveuses se développent et en huit semaines, le poisson retrouve sa mobilité.

Des futurs traitements pour traiter les paralysies :

« C’est une des caractéristiques de régénération les plus remarquables dans la nature », estime Kenneth Poss qui a dirigé les travaux. En parvenant à isoler une des protéines responsables de ce prodige, les chercheurs ont fait un pas immense. Les hommes et les poissons zèbres partageant un grand nombre de gènes, cette découverte va permettre aux chercheurs d’envisager des pistes de traitements pour les personnes qui ont subi des lésions de la moelle épinière.

Les chercheurs envisagent d’ores et déjà de tester l’efficacité de cette protéine chez des souris, mais déjà se pose la question de savoir si cette protéine seule est à même de régénérer la moelle épinière. De nouvelles études sont donc en cours pour comprendre mieux encore le fonctionnement des poissons zèbres.

Source : passeportsante.net

commentaires

commentaires