Le poivre noir : un petit fruit au charme piquant. - Alimentation, Santé et Bien être

Le poivre noir : un petit fruit au charme piquant.

Piper nigrum : qui ne connait pas ce condiment qui transcende un basique plat de riz blanc en une envolée exotique ? Mais ce que l’on sait moins, c’est que, outre sa capacité à rehausser la saveur d’un mets, la petite baie noire cache en son sein de multiples vertus.

Incontournable sur toutes les tables pour relever le goût des plats, le poivre se révèle aussi être bon pour la santé.

Le poivre noir : tour d’horizon de cette épice qui nous veut du bien

Utilisé depuis des siècles dans la médecine traditionnelle ayurvédique, piper nigrum recèle des trésors de bienfaits :

    • Des propriétés digestives : le poivre noir est reconnu pour son action sur la digestion et l’assimilation des nutriments. En effet, il contient un puissant alcaloïde : la pipérine, qui stimule la sécrétion des sucs gastriques et pancréatiques, ainsi que biliaire. Pour ces raisons mêmes, il est déconseillé aux personnes sujettes à des irritations des muqueuses digestives – gastrite, ulcère, œsophagite.
    • Un aide-minceur : le poivre noir favoriserait la thermogenèse, c’est à dire la production de chaleur par l’organisme,  une réaction qui brûle de l’énergie – et donc des calories -. Il aurait aussi une action inhibitrice sur la formation des adipocytes – les cellules qui stockent les lipides.
    • Des propriétés antiseptiques : ses vertus bactéricides ont pu être démontrées en laboratoire.
    • Des propriétés antioxydantes : il aide à lutter contre les radicaux libres.

Il renforcerait le système immunitaire et bloquerait la communication des cellules cancéreuses entre elles par une action anti-inflammatoire. Le poivre noir améliore les troubles dépressifs et anxieux en stimulant la sécrétion de sérotonine. De plus, il serait légèrement aphrodisiaque par sa capacité à dilater les vaisseaux sanguins. Enfin, le poivre, en application externe, aurait des vertus apaisantes sur le vitiligo (ou perte de pigmentation).

À présent, vous ne pourrez plus saupoudrer plus vos œufs sur le plat avec indifférence.

 

commentaires

commentaires