6 Remèdes naturels contre les migraines. - Alimentation, Santé et Bien être

6 Remèdes naturels contre les migraines.

Plusieurs remèdes naturels peuvent aider à réduire la fréquence et l’intensité des migraines.

Remèdes à base de plantes :

  1. Pétasite : Sans doute la plante médicinale la plus efficace et la plus renommée pour ses propriétés préventives, le pétasite est reconnu par l’Académie américaine de neurologie pour son efficacité éprouvée dans la prévention des migraines. Généralement considéré comme étant sécuritaire et bien toléré, le pétasite pourrait néanmoins causer des réactions allergiques si vous êtes sensible à l’herbe à poux, et les femmes enceintes ou allaitantes doivent consulter un médecin qui maîtrise bien les suppléments à base de plantes avant d’en consommer.

Comment le consommer : L’Académie américaine de neurologie recommande de consommer des pétasites officinaux (et non du pétasite générique) pour réduire la fréquence et l’intensité des migraines. La racine du pétasite naturel renferme des alcaloïdes de pyrrolizidine (AP), qui peuvent endommager le foie, les poumons, et nuire à la circulation sanguine, alors recherchez une formule qui en est exempte. Veuillez consulter votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié afin de vous assurer que ce produit répond à vos besoins.

  1. Grande camomille : La grande camomille est un autre remède naturel bien connu pour traiter les migraines. Cette plante vivace, qui pousse en Europe, en Asie et en Amérique du Nord, prisée par les Grecs anciens pour réduire l’inflammation et traiter les crampes menstruelles, est aujourd’hui largement utilisée à des fins prophylactiques pour prévenir les migraines. Nombre d’études réalisées au fil des ans ont confirmé son efficacité, dont une menée pendant trois mois, selon laquelle la grande camomille, combinée à du magnésium et de la vitamine B2, a permis de réduire l’occurrence des migraines de 50 %.

Comment la consommer : Les études ont démontré qu’une dose quotidienne de 50 à 100 mg procure des effets bénéfiques après seulement trois mois d’utilisation continue. Il est recommandé de consulter un professionnel de la santé qui connaît bien la grande camomille afin de déterminer la dose appropriée pour répondre à vos besoins. Cette plante est déconseillée aux femmes enceintes.

Suppléments :

  1. Vitamine B2 : L’Académie américaine de neurologie estime que la vitamine B2 et le magnésium sont « probablement efficaces » pour prévenir les migraines. La vitamine B2 peut augmenter les niveaux d’énergie ou les réserves de cellules du cerveau, surtout lorsqu’elle est consommée à fortes doses.

Comment la consommer : 400 mg par jour pour les migraines chroniques. Veuillez consulter votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié afin de vous assurer que ce produit répond à vos besoins.

  1. Magnésium : Il est admis que le magnésium dilate les vaisseaux sanguins, et certaines études ont révélé que les personnes migraineuses souffrent de carences plus élevées en magnésium.

Comment le consommer : 400 mg deux fois par jour avec des repas. Veuillez consulter votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié afin de déterminer la dose appropriée pour répondre à vos besoins.

  1. hydroxytryptophane (5-HTP) : Plusieurs antidépresseurs aident à prévenir les migraines puisqu’ils augmentent les taux de sérotonine dans l’organisme. Certains chercheurs croyaient que le composé 5-HTP (produit par nos organismes à partir de l’acide aminé tryptophane et agissant comme précurseur de la sérotonine) pouvait procurer les mêmes bienfaits, une hypothèse qui a ensuite été corroborée par plusieurs études. Comme il ne se trouve pas dans les aliments que nous consommons, il faut en produire des suppléments à partir des graines d’une plante africaine (Griffonia simplicifolia).

Comment le consommer : de 400 à 600 mg par jour pour aider à prévenir les migraines. Consultez votre médecin si vous prenez des antidépresseurs, car ce supplément augmentera aussi vos taux de sérotonine naturelle.

Régime alimentaire :

  1. Caféine : La caféine que l’on trouve dans le café et le thé est la drogue « naturelle » la plus consommée au monde. Ayant un effet stimulant, la caféine peut favoriser la bonne humeur et l’acuité mentale, mais aussi aider notre organisme à absorber des médicaments plus rapidement et soulager la douleur. Pendant une migraine, les taux d’adénosine dans le sang augmentent; la caféine peut interrompre les effets de l’adénosine et donc procurer un certain soulagement contre la migraine. L’effet de l’adénosine est toutefois grandement réduit si on consomme de la caféine tous les jours, ce qui explique pourquoi ce traitement risque d’être inefficace chez les personnes migraineuses qui boivent régulièrement du café ou du thé.

Comment la consommer : Si vous buvez rarement du thé noir ou du café, consommez une tasse de café ou de thé noir corsé dès que vous ressentez les premiers symptômes de la migraine, puis une heure plus tard, au besoin. Évitez toutefois de consommer une trop grande quantité de caféine en fin d’après-midi ou en soirée

commentaires

commentaires