Syndrome prémenstruel : 4 solutions naturelles pour ne plus en souffrir.

Seins tendus, douleurs au ventre, acné, mauvaise humeur : les manifestations du syndrome prémenstruel sont nombreuses. Pour vous soulager au quotidien, voici quatre solutions, 100% naturelles.

 Contre les douleurs au ventre : le persil plat

Savez-vous que le persil plat est l’allié des femmes ? Il aide en effet à faire venir les règles, à régulariser le cycle menstruel mais aussi à prévenir et soulager les douleurs au bas-ventre. Le persil peut être consommé cru ou cuit en accompagnement de salades, grillades et plats cuisinés. Il est aussi très efficace sous forme de tisane.
Le remède à préparer vous même :
Faites bouillir une tasse d’eau et ajoutez-y 1 cuillère à café de feuilles de persil frais. Laissez infuser 5 minutes avant de filtrer et de boire.
Renouvelez aussi souvent que nécessaire.

Contre les seins tendus : l’onagre et la bourrache

Vous ressentez une tension dans les seins à l’approche de vos règles ? Ce trouble prémenstruel normal est lié à une modification de l’équilibre hormonal. Les huiles d’onagre et de bourrache contiennent de l’acide gamma-linoléique, un acide gras essentiel qui va aider à réguler le système hormonal. Leur prise régulière peut soulager cette gène.

Le remède à préparer vous même :

Mélangez ensemble ½ cuillère à café d’huile de bourrache et ½ cuillère à café d’huile d’onagre. Ajoutez quelques gouttes de vinaigre balsamique et ¼ de cuillère à café de moutarde. Mélangez et assaisonnez vos salades, crudités…

Renouvelez 1 fois par jour.
Vous pouvez aussi faire une cure de gélules : Prenez 6 capsules d’huile d’onagre par jour (en 2 prises aux repas) du 1er au 15 de chaque mois et 6 capsules d’huile de bourrache par jour (en 2 prises aux repas) du 16 au 30 de chaque mois.
Vous trouverez l’huile d’onagre et de bourrache (en gélules ou en bouteille) en magasins bio.

Contre l’acné prémenstruelle : la pensée sauvage

Les déséquilibres hormonaux, la prise ou l’arrêt d’un contraceptif oral, la pose d’un stérilet hormonal ont des répercussions chez celles dont la peau est très sensible aux androgènes. D’où une production excessive de sébum, voire des poussées d’acné. La pensée sauvage est un excellent décongestionnant cutané, reconnu pour son action dépurative et détoxifiante. Elle est très efficace pour soulager les problèmes d’acné, notamment en période prémenstruelle.

Le remède à préparer vous même :

Versez 3 cuillères à soupe de pensée sauvage dans un litre d’eau froide et portez à ébullition. Laissez infuser 10 minutes avant de filtrer.
Boire 3 à 4 tasses par jour entre les repas. Faites une cure de 20 jours renouvelables.
Pour assécher un bouton, vous pouvez aussi appliquer 1 goutte pure d’huile essentielle de géranium rosat. Un geste tout simple, à renouveler matin et soir après la toilette.
Vous trouverez la pensée sauvage chez un herboriste.

Contre l’irritabilité : la verveine officinale

Réputée pour ses vertus apaisantes, la verveine citronnée est parfaite pour venir à bout des troubles de l’humeur et de la déprime qui accompagnent parfois la période prémenstruelle. Pour booster ses effets, elle peut-être utilisée en synergie avec d’autres plantes aux vertus apaisantes comme l’aubépine ou la mélisse. Et en plus, elle est délicieuse !
Le remède à préparer vous même :
Versez 3 cuillères à soupe de verveine officinale dans un litre d’eau froide et laissez macérer 10 minutes. Portez à ébullition et laissez bouillir 10 secondes. Coupez le feu puis laissez infuser 10 secondes de plus avant de filtrer.
Boire 4 tasses par jour en dehors des repas, pendant 2 jours.
Vous trouverez la verveine officinale chez un herboriste.

Source : topsante.com

commentaires

commentaires