Comment soigner une grippe avec des remèdes naturels ?

Pour prévenir ou soulager la grippe mais aussi un rhume, rien ne vaut les remèdes de grand-mère qui ont déjà leurs preuves depuis des siècles. Pour profiter entièrement de leurs bienfaits, il est important de respecter les préparations ainsi que la posologie.

L’échinacée

L’échinacée est une plante connue pour ses vertus médicales. Depuis plusieurs siècles, elle était utilisée par les Amérindiens pour prévenir et traiter le rhume. En d’autres termes, elle permet d’atténuer les malaises provoqués par les symptômes du rhume, à l’instar du nez bouché, des migraines, de l’écoulement nasal, la fatigue et les frissons. Pour la préparer, prendre une demi-cuillère à café de racine d’échinacée découpée et y verser 150 ml d’eau bouillonnante. Laisser la préparation infuser pendant 15 minutes en la couvrant. Une fois prête, la filtrer avant de la boire.
Posologie : 4 tasses par jour à prendre pendant une semaine en dehors des repas. Le breuvage peut être pris seul ou en association avec du miel.

Le sureau noir

Le sureau noir est une espèce d’arbuste qui présente des vertus thérapeutiques avérées pour le traitement de la grippe. Il a été prouvé que les personnes traitées avec les baies de ce remède naturel sont guéries plus rapidement que celles qui le sont avec un placebo. Outre la grippe, le sureau noir est également un traitement efficace pour la prévention du rhume. Pour ce faire, le sujet peut prendre les fleurs comme les baies, qui permettent de venir à bout d’un rhume ou d’une grippe. Des préparations prêtes à l’emploi sont disponibles chez l’herboriste ou en pharmacie. Pour l’infusion, mettre 3 g de fleurs dans une tasse d’eau bouillonnante et prendre 6 à 8 tasses par jour. Pour le traitement, sous forme de gélules, prendre 2 ou 3 gélules par jour.
Posologie : le traitement ne dure pas plus de 7 jours et peut être effectué en association avec les médicaments prescrits par le médecin.

L’ail

Outre son rôle de condiment en cuisine, l’ail est également un remède des plus efficaces pour traiter le rhume et atténuer les symptômes de la grippe grâce à ses vertus médicales contre les infections des voies respiratoires. À cet effet, l’ail peut être ingéré de plusieurs manières. Pour le traitement avec de l’ail frais, prendre 4 gousses ou environ 16 g d’ail par jour afin de prévenir le rhume. Pour ce qui est de l’ail séché, prendre 3 fois par jour 2 à 4 g de la préparation en poudre. Cela permet de lutter contre le rhume.

Les grogs

Les grogs sont connus comme étant un remède de grand-mère pour adoucir la gorge et lutter contre la grippe ainsi que le rhume. Pour préparer un grog, mélanger une cuillère à café de cannelle et deux clous de girofle dans un bol d’eau chaude. Mettre la préparation sur le feu jusqu’à ébullition et la couvrir immédiatement, avant de la retirer. Après cela, laissez infuser pendant 10 à 15 min, puis y ajouter un demi-citron et boire bien chaud.

L’astuce : consommer le breuvage en grog de manière à se réchauffer et ainsi provoquer la transpiration. Une transpiration abondante élimine les toxines et guérit la maladie.

Source: grands-meres.net

commentaires

commentaires