Hypertension : les périodes les plus risquées pour les femmes

À l’occasion de la journée mondiale de l’hypertension, dimanche 14 mai, la Fédération française de cardiologie a tenu à rappeler que lors de leur grossesse et de la ménopause, les femmes avaient plus de risques de souffrir d’hypertension artérielle.

Risques d’accidents vasculaires cérébraux

Les femmes et les hommes ne sont pas égaux face au risque de souffrir d’hypertension artérielle. Selon la Fédération française de cardiologie, il existe des périodes plus à risque que d’autres pour les femmes. Près de 10 millions de Français font de l’hypertension. Parmi cette population, on trouve beaucoup de séniors. Mais une femme peut souffrir d’hypertension très tôt.

Les femmes qui ont choisi un contraceptif contenant des œstrogènes de synthèse (pilule, implant, patch, anneau), par exemple, augmentent leur risque. Les variations hormonales jouent en effet un rôle dans le processus d’hypertension. Mais que les femmes se rassurent, ce phénomène ne touche que 1 à 2 % des femmes. L’hypertension peut être à l’origine de maladies cardio-vasculaires et d’accidents vasculaires cérébraux. Elle n’est donc pas anodine.

La grossesse et la ménopause doivent être surveillées

L’hypertension peut aussi survenir au moment de la grossesse. Pendant cette période de bouleversements hormonaux, 10 à 15 % des femmes peuvent rencontrer des problèmes d’hypertension. C’est pour cette raison que leur tension est suivie de près par leur médecin. C’est d’autant plus important que l’hypertension artérielle peut s’avérer dangereuse pour le fœtus et causer des complications importantes.

Enfin, la période la plus dangereuse pour les femmes est la ménopause. À cette période, les œstrogènes diminuent progressivement, ce qui entraîne un épaississement des parois des artères qui deviennent plus rigides. Après 65 ans, une femme sur deux souffre d’hypertension. Pour éviter toute maladie cardiaque, on recommandera aux femmes de pratiquer une activité physique régulière et d’éviter les aliments trop sucrés, trop salés, trop gras, ainsi que le tabac.


Source : passeportsante.net

commentaires

commentaires

Alain :