Quelle est la meilleure position pour dormir ? Stop au mal de dos

Vous avez des difficultés à trouver le sommeil dès que vous vous allongez ? Difficile de s’endormir dans les bras de Morphée lorsque l’on ne trouve pas une position confortable et que l’on s’agite dans tous les sens !

Résultat : vous vous réveillez souvent, ne sachant quelle position adopter pour vous sentir bien. De plus, au petit matin, vous avez l’impression d’avoir des courbatures partout comme si vous aviez couru un marathon avec un gros point dans le dos. Allongé sans bouger, le corps demeure très fragile.

Y a-t-il une position idéale pour bien dormir et surtout quelle pourrait être la vôtre pour dormir comme un bébé sur vos deux oreilles en évitant de vous contorsionner ?

En fonction des maux dont vous souffrez, il n’est pas toujours facile de déterminer la position dans laquelle il vaut mieux dormir !

Toutes les positions possèdent leurs avantages et leurs inconvénients ! Tout dépend de votre tempérament et personnalité. Timide, sociable, nerveux, votre façon de dormir en dit long sur votre personnalité !

Dormir sur le dos, une position naturelle

Vous préférez dormir sur le dos ? Si au cours de votre journée, vous ressentez des douleurs dans le dos, cette position vous est recommandée, car elle permet d’anticiper les maux de cou, limite les problèmes de digestion si vous avez tendance à avoir des reflux gastriques.

Pour les adeptes de l’esthétique, elle réduit les rides du visage. Un oreiller bien doux et rembourré un peu relevé pour vous hausser la tête, un peu d’huiles essentielles sur un mouchoir et vous voilà prête à faire dodo !

Cette position est efficace pour passer une bonne nuit, car elle respecte la tête et la colonne vertébrale. C’est d’ailleurs la position la plus adaptée pour passer une nuit tranquille.

La position sur le côté pour limiter les ronflements

Vous préférez dormir de côté ? Effectivement, cette position permet de limiter les ronflements et favorise la digestion. Attention tout de même à ne pas laisser trop d’espace entre les épaules et votre cou sous peine de ressentir des douleurs.

Pour cela, il vous suffit d’opter pour un oreiller bien moelleux. Le tout étant de conserver un équilibre et un bon alignement de votre nuque avec votre colonne vertébrale pour éviter de vous sentir tel un pantin désarticulé dès le réveil. N’hésitez pas à abuser des coussins sous les bras voire entre les jambes pour limiter la pression.

La position fœtale, attention à vos os

Vous avez tendance à vous replier sur vous-même, comme lorsque vous vous trouviez dans le ventre de votre mère ?

Si cette position vous paraît rassurante, sachez pourtant qu’elle n’est pas bonne pour vos os, car elle favorise l’arthrite et bloque votre respiration.

Vos genoux sont pliés, vos articulations sont moins souples. Par conséquent, cette position doit rester temporaire pour vous soulager de temps à autre.

Le ventre, une mauvaise idée

Si vous avez tendance à dormir sur le ventre, changez d’optique ! Cette position provoque de multiples complications notamment en termes de pression sur les muscles.

Résultat : dès le matin, vous éprouvez la désagréable sensation d’être passée sous un rouleau compresseur et d’être engourdie. Votre dos se creuse, et vous êtes fatiguée ! Optez pour le sommeil sur le dos pour des nuits réparatrices.

 

commentaires

commentaires

Aidez nous à nous améliorer..

Aimez notre page Facebook Svp. Merci.