Manque de fer : Symptômes,Traitement, alimentation..

Une fatigue générale qui dure, un manque d’énergie et de force musculaire : et si vous souffriez d’un manque de fer ? Même sans aller jusqu’à l’anémie, cette baisse peut perturber le bon fonctionnement de votre organisme. Découvrez comment y remédier pour retrouver votre forme habituelle.

je-manque-de-fer-que-faire_exact441x300

Le fer est un minéral essentiel pour notre corps. Il aide à fabriquer les globules rouges et contribue au transport de l’oxygène par l’hémoglobine. Un homme adulte en bonne santé a besoin d’un apport quotidien en fer de 10 à 15 mg. Pour une femme, ce besoin est supérieur avant la ménopause car leurs besoins en fer sont accrus en période de règles, pendant la grossesse et pendant l’ allaitement . Mais les enfants et adolescents en pleine croissance ou souvent malades, les personnes âgées ou souffrant d’affections chroniques, et les sportifs de haut niveau ont également intérêt à être surveillés. En cas de réserves insuffisantes (caractérisées par un taux de ferritine assez bas, en-dessous de 20ng/ml), on risque l’anémie, soit une baisse anormale du taux d’hémoglobine dans le sang. Un véritable problème de santé qui peut entraîner une fatigue durable, une baisse des défenses immunitaires ; mais aussi, chez les femmes enceintes, un faible poids chez un nouveau-né et un risque de naissance prématurée ; voire des problèmes cardiaques chez les personnes âgées. La carence en fer est donc un phénomène à ne surtout pas négliger !

La fatigue est un signe d’alerte

La fatigue, voire l’épuisement total sont en effet les principaux symptômes. A cela s’ajoutent d’autres signes : une chute de cheveux, une certaine pâleur, des difficultés de concentration, une irritabilité, un essoufflement inhabituel en montant des escaliers, un manque d’énergie, une mauvaise cicatrisation des plaies. Voire des palpitations ou une détresse respiratoire en cas d’anémie importante. L’anémie peut venir d’un défaut d’approvisionnement en fer : par exemple, les personnes qui ne mangent pas assez de protéines animales ou végétales risquent d’être carencées en fer. Elle peut témoigner d’un saignement. Chez les femmes, les règles sont la première cause d’anémie mais il peut aussi s’agir aussi d’un tout petit saignement, mais continu, comme un polype sur l’intestin ou un ulcère d’estomac.

Enrichir son alimentation en fer

C’est le remède le plus facile : augmenter sa consommation d’aliments riches en fer permet de souvent de retrouver son énergie. Viande rouge (boudin noir, foie, agneau), poissons et fruits de mer (huîtres, palourdes), œufs sont à privilégier. Ceux que la viande rebute se tourneront vers les légumes (en particulier les légumes secs) : épinards, salsifis, endives, aubergines, haricots de soja, haricots blancs, lentilles, pois chiches… N’oubliez pas le tofu ou les micro-algues, comme la spiruline, plus importante source de fer du règne végétal. Sans oublier des céréales (blé, millet) et les aliments à base de céréales complètes (riz complet, pain complet etc.). Attention, les produits laitiers, le thé et le café, diminuent l’assimilation du fer : limitez-les. Consommer des fruits car la vitamine C favorise, au contraire, son absorption.

Les petits moyens pour se recharger en fer

Par l’ homéopathie : Vous pouvez prendre Ferrum Metallicum 5 ou 9 CH (5 granules par jour pendant 2 mois) pour lutter contre la fatigue et autres symptômes. Si le manque de fer fait suite à des pertes sanguines, optez pour China Rubra 9 CH (5 granules par jour pendant un mois, sans oublier d’augmenter en parallèle l’apport de fer dans l’alimentation. Enfin, pour limiter l’abondance des règles responsables de cette carence (port de stérilet au cuivre) : Arnica 9 CH, 5 granules 3 fois par jour pendant les règles.

Avec un complément alimentaire: Les compléments alimentaires à base en fer sont disponibles en pharmacie ou magasin bio, en vente libre, sous forme de gélules, de comprimés ou sous forme liquide, ils sont à prendre en cure d’un mois ou deux. Pas plus car l’excès de fer n’est pas bon non plus. Mais on peut aussi choisir les concentrés de jus de légumes et de fruits, mieux tolérés par l’organisme.

Du fer sur ordonnance en cas d’anémie

En cas d’ anémie , authentifiée par une prise de sang (taux de ferritine et d’hémoglobine abaissé), les doses comprises dans les compléments ne sont pas suffisantes. Le médecin prescrit donc du fer, à dose thérapeutique. Sous forme de comprimés, le plus courant est le Tardyféron® B9 (remboursé) pendant 1 mois. Le principal inconvénient de ce médicament, tout comme celui des compléments alimentaires, est qu’il n’est pas toujours bien supporté : constipation ou diarrhée peuvent faire partie des effets secondaires gênants. Si c’est le cas, voyez avec votre médecin pour tester un autre médicament. En cas de grosse carence, il est possible de recourir à des piqûres de fer, effectuées à l’hôpital.

Source ; topsante.com

commentaires

commentaires