Les noix feraient baisser le taux de mauvais cholestérol

Un régime alimentaire riche en noix aiderait à faire diminuer le taux de mauvais cholestérol des personnes à risque élevé de diabète.

Les noix feraient baisser le taux de mauvais cholestérol

Les bienfaits des noix sur notre santé sont déjà bien connus : leur consommation permettrait de  diviser par 4 le risque de développer un diabète de type 2 , de réduire  le risque de maladies cardiovasculaires et d’augmenter la qualité du sperme .

Une nouvelle étude publiée dans la revue BMJ Open Diabetes Research & Care nous apprend que ces oléagineux permettent aussi de réduire le taux de mauvais cholestérol .

Les chercheurs ont étudié 31 femmes et 81 hommes âgés de 25 à 75 ans et présentant un risque élevé de diabète. Le premier groupe a suivi un régime pauvre en calories et a suivi des conseils diététiques. L’autre groupe a suivi un régime sans restrictions caloriques ni conseils. Dans chaque groupe, il a été demandé aux volontaires choisis au hasard d’ajouter 56g de noix à l’alimentation quotidienne. Le reste des participants devait exclure les noix de leur régime pendant 6 mois.

Les conclusions de l’étude ont révélé une baisse significative du mauvais cholestérol et du taux global de cholestérol chez les personnes ayant consommé les noix, ainsi qu’une amélioration du fonctionnement de la paroi des vaisseaux sanguins, au rôle clé dans le transport de l’oxygène et du dioxyde de carbone dans le sang et les tissus.

Les bienfaits santé des noix peuvent être attribués à leur richesse en oméga 3 , en fibres et en vitamine E .

A consommer avec modération

Cependant, comme tous les fruits à coques, elles sont riches en calories, il ne faut donc pas les consommer de façon excessive pour éviter la prise de poids. «Les participants qui avaient consommé des noix en se nourrissant sans restrictions caloriques affichaient une augmentation significative de la masse graisseuse. Chez ceux qui les ont consommées avec modération et en surveillant leur alimentation, les chercheurs ont observé une réduction du tour de taille » ont constaté les auteurs de l’étude.

commentaires

commentaires