Les chercheurs écossais ont découvert comment paraître plus jeune. Tout le monde va adorer !

Pour bon nombre de personnes, faire l’amour est l’activité la plus agréable qui puisse exister. Mais en plus d’apporter du plaisir, le sexe a des bienfaits considérables sur la santé. Ils sont d’autant plus importants si votre relation est basée sur le soutien mutuel et l’empathie, et si vous et votre partenaire êtes compatibles tant physiquement que sur le plan émotionnel. Et si votre vie sexuelle vous aidait à paraître plus jeune ?

L’influence de l’amour sur l’âge

Selon David Weeks, chercheur et neuropsychologue au Royal Hospital d’Edimbourg (Écosse), le secret pour paraître dix ans plus jeune est de faire l’amour trois fois par semaine. Weeks et son équipe ont réalisé un sondage auprès de plus de 3 500 hommes et femmes originaires d’Amérique et d’Europe, âgés entre 18 et 102 ans, sur divers sujets liés à leur mode de vie. Tous les participants partageaient un point commun : ils avaient l’air jeune pour leur âge. Un jury composé de six juges volontaires ont estimé leur âge entre 7 et 12 ans plus jeune que leur âge réel.

Les conclusions de cette expérience montrent qu’une vie sexuelle active est le second facteur déterminant d’une apparente jeunesse. Weeks précise toutefois que se câliner plus de trois fois par semaine n’apporte pas de bienfaits supplémentaires. Seule l’activité physique a été prouvée plus importante que le sexe dans le retardement du processus de vieillissement. Fréquenter des personnes de tout âge et le traitement hormonal substitutif chez les femmes ménopausées influencent également ce processus.

Il précise toutefois que les relations sexuelles occasionnelles ainsi que l’infidélité ne permettent pas de prolonger la durée de vie, ni de favoriser un aspect jeune. D’ailleurs, elles contribuent généralement au vieillissement prématuré de la peau, dû au stress et aux tensions émotionnelles.

L’amour et le stress

Le Dr Barbara Bartlik, professeur en Clinique de Psychiatrie, souligne le fait que les couples pratiquant le sport de chambre régulièrement gèrent mieux le stress. C’est également propice à l’harmonie conjugale, favorisant sa pérennité.

L’amour et la santé

Mais ce n’est pas tout ! Les parties de jambes en l’air répétées contribuent non seulement à réduire la pression artérielle, mais libèrent également des agents chimiques capables de renforcer le système immunitaire. Elles diminuent aussi les risques d’AVC et de crises cardiaques de près de la moitié. Elles stimulent en effet la circulation veineuse et musclent le cœur.

De plus, faire l’amour protège contre le cancer de la prostate – la masturbation joue également un rôle important – et le cancer du sein. Du côté masculin, une vingtaine d’éjaculations par mois réduiraient d’un tiers le risque de cancer. Chez les femmes, l’ocytocine, hormone dégagée lors de la stimulation des mamelons, aiderait à supprimer les substances cancérigènes des glandes mammaires.

Oubliez l’excuse « pas ce soir, j’ai mal à la tête » ! Et oui, l’acte sexuel est un antidouleur naturel qui équivaudrait à la prise de deux aspirines. Il a aussi un effet antalgique : des endorphines – sorte de morphine naturelle – sont libérées après un orgasme. Elles contribuent notamment à la relaxation du corps et facilitent ainsi l’endormissement. Weeks déclare que l’orgasme et la masturbation jouent un rôle crucial dans la préservation de la jeunesse.

Enfin, les ébats sexuels brûlent les graisses. Ils seraient plus efficaces que la marche et brûleraient en moyenne 200 calories par session.
N’hésitez donc pas à passer un bon moment avec votre conjoint(e) ce soir, il ne sera que bénéfique.

Source : santeplusmag.com

commentaires

commentaires