Les 7 aliments qui affectent votre santé intestinale.

Saviez-vous que les aliments riches en gras augmentent les niveaux d’acidité de l’estomac et peuvent irriter l’intestin en plus de provoquer du reflux ? De plus, à long terme, cela dérive sur des troubles métaboliques.

Les intestins jouent un rôle très important dans notre santé.

A travers leurs fonctions, le processus d’absorption des nutriments se réalise ainsi que l’élimination des déchets dont le corps n’a pas besoin.

On y trouve des millions de bactéries qui, contrairement à ce que certain-e-s pensent, sont nécessaires à un bon processus digestif car elles sont chargées de décomposer certaines substances que le corps ne peut digérer seul.

De plus, ils aident à produire certaines vitamines essentielles qui apportent de l’énergie à l’organisme et renforcent le système immunitaire.

Le problème c’est que bien souvent, les mauvaises habitudes alimentaires engendrent des altérations qui, en plus d’empêcher leur bon fonctionnement, génèrent des symptômes et des problèmes qui affectent la qualité de vie.

Le plus préoccupant c’est que beaucoup ignorent les aliments nocifs et les raisons pour lesquelles leur consommation entraînent des effets négatifs.

Pour cette raison, nous allons vous révéler ci-dessous les 7 principaux ingrédients et les raisons pour lesquelles vous devriez en réduire leur consommation.

 Découvrez-les !

1. Céréales riches en gluten

 

Tandis que les fibres de certaines céréales complètes peuvent améliorer le fonctionnement des intestins, le gluten des céréales raffinées peut causer des problèmes gênants.

Cette protéine ne se digère pas et ne peut être métabolisée correctement, ce qui amène à des allergies et à des réactions adverses sur la santé intestinale.

Sa consommation excessive augmente les niveaux d’inflammation et, si elle n’est pas contrôlée elle peut provoquer des maladies auto immunes comme :

  • Diabète.
  • Arthrite.
  • Alzheimer.
  • Lupus.
  • Fibromyalgie.
  • Sclérose multiple.
  • Maladie de Crohn.

2. Viandes rouges

La consommation quotidienne de viandes rouges n’augmente pas seulement le risque de souffrir de la goutte mais peut également affecter les tissus du corps en augmentant ses niveaux d’inflammation.

Ce genre d’aliments est plus difficile à digérer que les viandes maigres car, du fait qu’ils ralentissent la digestion, ils sont liés aux symptômes digestifs comme :

  • Inflammation abdominale
  • Gaz

Il faut souligner qu’ils altèrent également le pH de l’intestin, ce qui diminue la présence de bactéries saines et enfin, augmente la prédisposition aux infections.

3. Graisses et fritures

 

Les fritures et les aliments riches en graisse sont assez addictifs et, à long terme, peuvent engendrer des troubles métaboliques et du surpoids.

De plus, de manière immédiate, ils irritent l’intestin et augmentent les niveaux d’acidité dans l’estomac, et peuvent provoquer des gênes comme le reflux acide.

  • Les patient-e-s souffrant du syndrome du colon irritable, de gastrite et d’autres troubles du système digestif doivent en éviter la consommation.

4. Produits laitiers

Si les produits laitiers contiennent des nutriments qui apportent de nombreux bienfaits au corps, leur consommation doit être évitée par ceux qui présentent une intolérance au lactose.

Bien qu’ils soient délicieux et accompagnent de nombreux plats que nous avons l’habitude de consommer, il a été prouvé qu’ils sont responsables de nombreuses difficultés dans l’intestin.

  • La graisse, le lactose et ses protéines affectent directement la santé intestinale. Ils altèrent ainsi le microbiome et empêchent le bon processus d’élimination des déchets.
  • Ils sont également liés aux réactions inflammatoires et aux problèmes communs comme la constipation et la diarrhée.

5. Piment forts

 

Les piments forts apportent une touche spéciale aux plats et, comme si ce n’était pas suffisant, ils contiennent de puissants antioxydants qui protègent l’organisme face aux dommages oxydatifs

Le problème c’est que leur consommation, spécialement chez des patient-e-s souffrant de problèmes digestifs, engendre une forte irritation du revêtement de l’estomac et des intestins.

  • En conséquence, ils augmentent les épisodes d’acidité, de reflux acide et de gastrite.

6. Le café et les boissons gazeuses

Le café, les sodas et les boissons gazeuses sont liées à l’augmentation du reflux acide et à l’inflammation intestinale.

Ces boissons relaxent le sphincter œsophagique, ce qui facilite le retour des sucs acides vers la partie supérieure du corps.

D’autre part, leur forte teneur en sucres et en substances ajoutées provoquent des altérations de la santé intestinale, en produisant des diarrhées et de fortes douleurs abdominales.

7. Aliments en conserve ou industriels

 

Le marché est envahi d’une large variété d’aliments en conserve ou préparés à travers des processus industriels qui affectent leur qualité nutritionnelle.

Certains les considèrent comme une option d’alimentation rapide car ils sont souvent délicieux et faciles à cuisiner.

Ce que l’industrie ne dit pas c’est qu’ils sont pauvres en nutriments essentielset qu’ils sont remplis de substances chimiques ajoutées qui affectent autant la santé intestinale que les fonctions des autres systèmes du corps.

Leur consommation est liée au risque de maladies métaboliques, au syndrome du colon irritable et à divers types de cancers.

Vous consommez les aliments mentionnés ci-dessus ? Si c’est le cas, essayez de les réduire au maximum dans votre alimentation afin d’éviter des réactions négatives dans l’intestin.

En revanche, augmentez la consommation d’aliments organiques, comme les fruits, les légumes et les céréales complètes.

Source : amelioretasante.com

commentaires

commentaires