Jeux vidéo : les effets n’étaient pas si néfastes pour les enfants ?

Selon une étude menée par une équipe de chercheurs espagnols en neurosciences, les jeux vidéo permettent aux enfants d’avoir un meilleur temps de réaction aux stimuli extérieurs. Explications.

Une augmentation des capacités cognitives

La plupart des parents ne savent pas comment arracher leurs enfants aux jeux vidéo. Mais qu’ils se rassurent ! Selon une étude publiée dans la revue Annals of Neurology, jouer une heure par semaine aux jeux vidéo augmente les capacités motrices et cognitives des enfants. Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont suivi 2 440 enfants de Barcelone, âgés de 7 à 11 ans.

82 % des enfants jouaient au moins une heure par semaine. La moyenne générale de jeu était de 4 heures hebdomadaires. Résultat : les enfants qui jouaient environ 2 heures par semaine réagissaient plus rapidement à des stimuli que les non-joueurs. Les chercheurs n’ont, en revanche, remarqué aucune amélioration cognitive au niveau de l’attention ou de la mémoire.

Un impact sur le comportement social des enfants

Ce qui est plus préoccupant, c’est que les jeux vidéo ont aussi eu un impact sur le comportement social des enfants. Plus l’enfant passe de temps à jouer, plus les conflits avec ses parents ou ses camarades de classes s’intensifient. Ce constat était en effet significatif chez les enfants qui passaient plus de 9 heures par semaine devant leurs jeux vidéo.

Les jeux les plus plébiscités par les enfants qui ont participé à l’expérience étaient les jeux de football ou de courses, mais aussi ceux qui demandaient une participation du corps tout entier, comme les jeux de Wii Sports ou de danse. Selon ces travaux, ces jeux qui utilisent des environnements virtuels peuvent stimuler le système nerveux, ce qui permet aux enfants d’acquérir et même de développer ses capacités motrices.

En résumé : des jeux vidéo, oui, mais avec modération.

commentaires

commentaires

Alain :