Je pue des aisselles, que faire ?

La transpiration est un phénomène tout à fait normal qui permet au corps de réguler sa température. Mais quand celle-ci devient excessive et qu’en plus, des odeurs nauséabondes y sont associées, ça pose forcément problème. Pas de panique, suivez nos solutions pour y remédier.

Lorsque l’on pue des aisselles, la première chose à faire est d’avoir une hygiène impeccable. A chaque douche, frottez bien et séchez complètement afin de ne laisser aucune humidité. En effet, celle-ci risque de provoquer des mycoses.

Pensez à vous procurer des lingettes pour vous rafraîchir dès que vous en ressentez le besoin. De la même manière, ayez toujours du déodorant sur vous.

Qu’en est-il de votre épilation ? Si vous avez tendance à retarder le moment de vous épiler, ne vous étonnez pas de puer des aisselles. En effet, les poils sont susceptibles de favoriser la prolifération des bactéries et d’engendrer des mycoses.

Alors, à vos rasoirs, bandes de cire, crèmes dépilatoires… Ce que vous voulez mais éliminez ces poils !

Les astuces de grand-mère

Si vous souhaitez un remède naturel pour en finir avec les mauvaises odeurs sous les aisselles, mélangez du vinaigre avec de l’alcool à 90° puis appliquez sur la zone concernée.

Vous pouvez également mettre du bicarbonate de soude associé à quelques gouttes de citron à l’aide d’un coton. Effet garanti !

Enfin, le talc aspire l’humidité et, par conséquent, va empêcher la transpiration. N’hésitez pas à tapoter vos aisselles avec après le bain.

Côté alimentation

Tirez un trait sur les oignons, l’ail, l’alcool, le café et les plats épicés qui ont tendance à favoriser les mauvaises odeurs. Faites plutôt la part belle aux fruits et légumes, à la viande et au poisson cuisinés à la vapeur.

Côté vêtements

Vous avez sans doute remarqué qu’il y a des vêtements dans lesquels vous puez plus que d’autres. Eh non, ce n’est pas une légende, certaines matières et couleurs font transpirer davantage.

Evitez à tout prix les hauts trop serrés qui empêchent la peau de respirer, les matières synthétiques et le noir qui capte la chaleur, bien qu’il nous fasse paraître plus minces !

Côté traitements

Si malgré ces astuces, vos aisselles sentent toujours aussi mauvais, il va falloir miser sur un traitement plus conséquent, qui va agir sur l’origine même de la transpiration. Le plus connu d’entre eux est EtiaXil, disponible sans ordonnance en pharmacie et parapharmacie.

A l’inverse des déodorants qui ne font que masquer les odeurs, EtiaXil bloque la transpiration. Evidemment, ce n’est pas bien de lutter contre un mécanisme physiologique naturel donc le traitement ne devra pas durer trop longtemps.

commentaires

commentaires

Aidez nous à nous améliorer..

Aimez notre page Facebook Svp. Merci.