Femmes enceintes, méfiez-vous des perturbateurs endocriniens !

L’association « Alerte des médecins sur les pesticides » a lancé, jeudi 12 mai, une campagne de prévention contre les perturbateurs endocriniens (PE). Objectif : sensibiliser les consommateurs et en particulier les femmes enceintes, sur les dangers de ces substances naturelles ou chimiques qui peuvent provoquer des dérèglements hormonaux.

Attention aux fœtus, aux jeunes enfants et aux adolescents

Les perturbateurs endocriniens sont partout : dans les récipients en plastique, dans les boîtes de conserve, dans les cosmétiques, le mobilier, les produits d’entretien ou encore les insecticides. « Nous devons mener d’urgence davantage de recherches afin de mieux connaître les conséquences sanitaires et environnementales des perturbateurs endocriniens », lançait en 2013, le Dr María Neira, Directeur du Département Santé publique et environnement de l’OMS.

Aujourd’hui, ce sont les membres de l’association « Alerte des médecins sur les pesticides » qui lancent une campagne, pour alerter notamment les couples qui attendent un enfant. Selon le collectif, le danger de l’exposition à ces PE varie selon la période de la vie : les fœtus, les jeunes enfants et les adolescents sont particulièrement à risque. Le principal danger étant le dérèglement hormonal, qui peut entraîner des troubles de la fertilité ou du métabolisme, mais aussi des anomalies congénitales chez les garçons.

Comment éviter les perturbateurs endocriniens ?

Selon les membres de l’association, les femmes enceintes doivent donc éviter de consommer des aliments en conserve. Mais ce n’est pas tout : faire réchauffer un plat en plastique au four micro-ondes peut s’avérer dangereux. Les scientifiques recommandent aussi de privilégier le bio,pour éviter toute trace de pesticide sur les fruits et légumes. Le maquillage est aussi proscrit pendant la grossesse.

Par ailleurs, l’hygiène du bébé, une fois né, devra se faire sans lingette et avec un minimum de produits. Préférez le sérum physiologique aux eaux de toilettes pour nettoyer le visage, par exemple. Enfin, il est indispensable de passer à la machine à laver tout vêtement ou jouet en tissu que l’on vient d’acheter, pour faire disparaître toute trace de produit chimique.

commentaires

commentaires