Faire l’amour deux fois en une heure augmenterait la fertilité des hommes

Selon une nouvelle étude, espacer les rapports sexuels lors de la période fertile n’aide pas à procréer. Au contraire. 

Quand un couple essaye d’avoir un enfant, on lui conseille souvent de ne pas faire l’amour tous les jours pour éviter d’appauvrir la qualité du sperme. Une nouvelle étude anglaise vient mettre à mal cette recommandation.

Selon les scientifiques du North Middlesex Hospital de Londres, faire l’amour deux fois en une heure triplerait les chances de tomber enceinte. Pour arriver à ce constat étonnant, ils ont étudié les données de 73 couples suivant un traitement de fertilité par insémination intra-utérine. Dans ce cas de figure, avec un échantillon de sperme, le taux de réussite est de 6%. Mais avec un second réalisé dans l’heure, ce taux grimpe jusqu’à 20%. Pour les personnes ayant recours à la fecondation in vitro, il monte jusqu’à 24%.

«Bien que ce soit une étude relativement petite, nous pensons que c’est un grand pas en avant, et que cela pourrait faire une grosse différence dans la fécondation. C’est raisonnable de penser que ces résultats s’appliquent également aux hommes qui essayent de concevoir naturellement», a déclaré Gulam Bahadur, l’auteur principal de l’étude.

«Il y a encore beaucoup de désinformation. Les gens pensent toujours que si vous voulez avoir un bébé, vous devez économiser le sperme. En fait, ne pas avoir de rapports sexuels est très mauvais pour les hommes parce que ça affecte la qualité du sperme. Plus il est frais, plus il est en meilleure condition», a expliqué le Dr Jackson Kirkman-Brown, spécialiste en sciences de la reproduction humaine à l’université de Birmingham.

commentaires

commentaires