Faire croire au Père Noël abîme la relation de confiance en famille

Selon une étude menée par deux psychologues de l’université d’Exeter (Grande-Bretagne) et de l’université de Nouvelle-Angleterre (Australie), faire croire au Père Noël serait « un exercice moralement ambigu » dans le cadre familial.

L’importance de la confiance

La confiance est indispensable pour la vie de famille. Pourtant depuis des années, les parents mentent à leurs enfants au moment de Noël. En faisant croire que le Père Noël dépose au pied de la cheminée « des jouets par milliers », les parents perpétuent un mensonge qui ne serait pas sans conséquence pour les enfants. C’est en tout cas ce que révèle une étude publiée dans le Lancet Psychiatry.

Selon ces travaux, mentir aux enfants sur l’existence du Père Noël, c’est tromper leur confiance. Découvrir que ses parents ont menti pendant 7 ou 8 ans peut remettre en cause la totalité des enseignements qu’ils ont prodigué dans d’autres domaines pendant ces années. Peut-on continuer à leur faire confiance à l’avenir ?

Attention à ne pas culpabiliser les enfants

« Tous les enfants finiront par découvrir qu’on leur a menti systématiquement pendant des années, et cela pourrait les inciter à se demander quels autres mensonges on a bien pu leur raconter », expliquent les auteurs de cette étude. Autre problème soulevé par les chercheurs : l’intention des parents. S’ils souhaitent revivre leur enfance plutôt que de plonger leurs enfants dans un univers merveilleux, cela peut devenir un « exercice moralement ambigu ».

Selon les auteurs de cette étude, il ne faudrait pas non plus faire croire que le Père Noël donne des cadeaux en fonction de la bonne conduite de l’enfant. C’est « assez terrifiant » pour eux, cela les enferme dans un sentiment d’insécurité et de culpabilité. Noël doit rester un moment de paix et de joie pour toute la famille. Chacun est donc appelé à mettre en place des « traditions » qui sécurisent l’enfant et qui ne lui causeront aucun tord dans les années à venir.

Source : passeportsante.net

commentaires

commentaires

Alain :