Être heureux en couple, c’est possible ?

Pour répondre à cette question, il faudrait d’abord se mettre d’accord sur la définition d’une vie de couple réussie. En effet, cette notion peut varier d’une personne à l’autre, d’un couple à l’autre, d’un moment à l’autre, d’un âge à l’autre.

Vous l’aurez compris, tout n’est pas défini une fois pour toutes ! A 15 ans, l’âge des premières amours, vous n’aviez probablement pas les mêmes attentes qu’à 25, 30, 50 ans. Si ?

Définir ses attentes

Pour réussir sa vie de couple, il est important de définir ce qu’on en attend.

Est-il important de préserver une part d’indépendance ? Voulons-nous être en fusion totale avec son partenaire ? Vie commune ? Vie chacun chez soi ? Les réponses de chacun seront bien différentes. Mais être au clair avec vos attentes vous aidera à adopter les attitudes, à poser les actions qui aideront à les satisfaire.

Par exemple, si vous savez que préserver votre indépendance est vital pour vous, vous saurez qu’il faut vous accorder des moments sans l’autre. Bien sûr, en être conscient n’est pas forcément synonyme de mettre les choses en place pour être en accord avec soi. Mais c’est déjà un début.

Réussir sa vie de couple, cela passe aussi par une bonne connaissance de soi. Ainsi vous vous respecterez, connaîtrez vos envies, vos besoins et vous pourrez agir en fonction.

Être conscient de ses attentes permet également de connaître le genre d’homme ou de femme dont vous avez besoin. S’il est important pour vous que les tâches ménagères soient réparties équitablement, inutile d’envisager une relation avec un macho ! Car il est illusoire de croire que vous arriverez à le changer… D’ailleurs, démarrer une relation avec l’idée de changer l’autre ne vous donnera pas beaucoup d’espoir de réussite.

La vie de couple c’est également accepter l’autre et l’aimer pour ce qu’il est. Pourquoi voudrions-nous changer quelqu’un si nous l’aimons ? Il faut composer bien sûr, s’adapter, trouver un équilibre. Mais toujours dans le respect de la personne aimée, de ses qualités et de ses défauts. Vouloir changer l’autre c’est l’altérer dans son être profond. Et tôt ou tard cela vous reviendra comme un boomerang ! Respecter l’autre et ses attentes vous permettra d’avoir une relation équilibrée où chacun se sent respecté et écouté.

Amusez-vous : faites une liste !

5703bb1835702a22d6156f4e

Vous vous demandez peut-être comment il faut s’y prendre pour connaître ses attentes, besoins, envies ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous. Mais je dirais que toutes passent par une étape indispensable : faire une liste ! Faites une liste de ce que vous voulez trouver chez l’autre, ses qualités, ses défauts, sa personnalité,… Définissez par écrit la relation idéale dont vous rêvez. Interrogez-vous sur ce dont vous avez besoin pour être heureux(se), sur ce que vous attendez de la vie en général, puis sur ce que vous attendez de la vie dans chaque domaine (privé, professionnel, familial, personnel,…).

Une fois cette étape réalisée, vous pouvez facilement tirer des conclusions et vous mettre en route vers votre bonheur. Si vous bloquez, faites appel à un(e) professionnel(le) qui vous aidera à aller à l’essentiel et à vous concentrer sur vos besoins. Ce travail ne nécessite pas forcément de nombreuses séances. Mais un coup de pouce est parfois nécessaire ! Créer une amorce peut vous aider à mieux faire connaissance avec vous-même.

1 + 1 = 2 !

5703b73135708ea2d43bd026

Il y a une différence entre avoir envie d’être deux pour faire des projets, construire un avenir, aimer et être aimé; et ne pas envisager de faire des projets parce que l’on est seul(e). Les expressions populaires nous font pourtant croire l’inverse…

Pourquoi dit-on « Trouver sa moitié » ? Nous ne sommes pas la moitié de quelque chose, nous sommes l’entièreté d’une personne ! Et 1+1 n’est pas égal à 1, mais bien à 2 ! Nous sommes avant tout une personne à part entière et nous n’avons pas besoin de trouver quelqu’un pour nous compléter ou faire de nous quelqu’UN. Nous sommes déjà quelqu’UN et si l’on est en couple, alors nous sommes 2, c’est mathématique.

« Je ne peux pas vivre sans toi… »

5703b77935702a22d615417d

Un autre point essentiel pour réussir sa vie de couple est de ne pas être dans la dépendance affective. Si vous ne supportez pas être seule, si vous restez avec votre partenaire parce que vous pensez que vous ne retrouverez jamais personne si vous le(la) quittez, si vous restez avec lui/elle parce que vous pensez qu’il/elle ne pourra pas vivre sans vous, ou vous sans lui/elle, il est temps de vous poser quelques questions.

J’ai déjà entendu souvent cette phrase « Je ne sais pas comment il/elle va faire pour s’en sortir si je le/la quitte ». Mesdames et messieurs, vous n’êtes pas là pour aider l’autre à vivre, voire à survivre ! Vous êtes là pour vivre AVEC lui et faire un chemin côte-à-côte. Si vous pensez ne pas pouvoir vivre sans lui et inversement, il y a de fortes chances que vous viviez une relation qui s’inscrit dans la dépendance. Comment faisiez-vous avant de rencontrer votre partenaire ?! Si vous me répondez que vous n’avez jamais vraiment été seule et que vous ne quittiez jamais quelqu’un sans avoir une autre histoire en vue, là aussi il y a de fortes chances que vous soyez dans la dépendance affective.

Si votre partenaire vous quitte, ou si vous quittez votre partenaire, vous n’en mourrez pas. Vous serez anéanti(e), désemparée, vidée, profondément triste,… Mais le temps fera son travail et vous aussi ! Vous vous reconstruirez et un jour vous serez prêt(e) à recommencer.

Si vous quittez ou si vous êtes quitté, il ne s’agit pas d’un abandon. Il s’agit d’une rupture ! En couple, personne n’abandonne personne. On se quitte, un point c’est tout.

 

 

commentaires

commentaires

Aidez nous à nous améliorer..

Aimez notre page Facebook Svp. Merci.