Des professionnels de la santé ont découvert pourquoi il ne faut jamais embrasser son chien !

Tous les propriétaires savent à quel point les chiens aiment embrasser et lécher le visage de leurs maîtres pour manifester leur affection. Si pour les maîtres, partager quelques microbes ne pose aucun problème, des professionnels de la santé pensent que ce n’est pas une très bonne idée…

En effet, John Owford, un professeur en virologie et bactériologie au Queen Mary University (Londres), a très dernièrement indiqué « qu’il ne s’agit pas seulement de ce que la salive peut transmettre. Les chiens passent la moitié de leur vie à se promener le museau dans des coins peu ragoûtants ou à renifler les besoins d’autres chiens, alors leurs museaux sont pleins de bactéries, germes et virus en tous genres. »

Si vous avez du mal à y croire, parlez-en à cette Britannique qui autorisait son lévrier italien à lécher son visage. La pauvre femme a malheureusement souffert d’une infection grave à cause de la salive de son chien ! Du coup, elle a dû être hospitalisée et rester en soins intensifs pendant plusieurs semaines…

Cette dame âgée de 70 ans était au téléphone lorsque son interlocuteur, un de ses proches, a été alarmé par sa voix assez empâtée… Ce dernier lui a donc conseillé d’appeler les secours.

Mais quand l’ambulance est arrivée, la vieille femme était tombée dans les pommes. Elle n’a retrouvé ses esprits qu’à l’hôpital. Et quand son état s’est amélioré, elle a expliqué au médecin qu’elle n’avait qu’un terrible mal de tête la veille de cet incident !

Mais au bout de quatre jours après son hospitalisation, son état s’est empiré. Fiévreuse et complètement confuse, la vieille dame se plaignait de terribles maux de tête et elle souffrait également de diarrhée et d’une insuffisance rénale. Hormis des difficultés respiratoires, son foie ne fonctionnait plus comme il faut !

En vérité, les médecins lui ont diagnostiqué un sepsis, une infection généralisée due à des germes pathogènes ! La pauvre femme a donc dû retourner en soins intensifs.

Après quelques analyses sanguines, les docteurs ont découvert la présence d’une bactérie dans son corps : la Capnocytophaga canimorsus.

Comme son nom l’indique, ce type de bactéries se retrouve chez les animaux domestiques, dont principalement le chien. Généralement, il se transmet par griffure ou morsure, mais comme on peut en retrouver également dans la gueule d’un chien, la léchouille s’avère être un autre vecteur de transmission. « Pour les animaux, cette bactérie est normale dans la flore de la gueule des chiens » explique Shelley Rankin, un professeur de microbiologie à Penn Vet. « Seulement 13 cas ont été rapportés au Royaume-Uni, et je pense à une échelle semblable pour les États-Unis ».

Cette vieille dame de 70 ans, malgré son âge, ne présentait aucun problème au niveau du système immunitaire. Et pourtant, après avoir été en contact avec la salive de son animal de compagnie, elle a dû rester en soins intensifs pendant plus de deux semaines pour suivre un traitement antibiotique !

Le Dr Bruce Farber, responsable des maladies infectieuses de North Shore University Hospital, explique également que même si l’idée d’inquiéter les gens, sur les risques d’infections encourus en se laissant lécher ou embrasser par un chien, est la dernière chose qu’on a envie de faire, c’est un fait : il y a des choses potentiellement dangereuses dans la gueule d’un chien.

Le tout est donc de rester vigilant. Au moins, les maîtres devront veiller à la propreté de l’animal et surveiller où il pourrait traîner son museau afin d’éviter toute sorte d’infections.

N’hésitez pas à partager ces précieuses informations à un maximum de personnes, cela pourrait sauver des vies !

Source : topibuzz.com

commentaires

commentaires