Conseils et Astuces pour conserver du pain frais plus longtemps.

Le pain chaud, croustillant, qui sort du four de la boulangerie, est un vrai régal pour les papilles. Et c’est donc vraiment dommage que ce même pain, qui était chaud et croustillant, puisse devenir, après un laps de temps, élastique, sec ou dur. Il faut savoir que la qualité du pain commence à se détériorer dès qu’il sort du four et que sa température chute. L’explication scientifique réside dans le fait que la structure de l’amidon, contenu dans le pain, change et se cristallise lorsque le pain est refroidi. Au fur et à mesure de cette cristallisation, l’eau est expulsée du pain et il devient progressivement sec, jusqu’à ce qu’il finisse par être rassis.

Tout amateur de bon pain qui se respecte devrait donc savoir comment le conserver, pour pouvoir profiter de toute sa saveur, et cela le plus longtemps possible. Voici nos conseils et nos astuces pour tous ceux qui aiment manger du bon pain :

1. Ne pas le mettre au frigo

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, mettre le pain au frigo n’aide pas à le conserver plus longtemps, ni à préserver sa texture. Au contraire, le pain se dégrade six fois plus vite au frigo qu’à température ambiante (normale). Le pain n’est pas un aliment comme les autres, et le froid accélère le processus de cristallisation de l’amidon, qu’il contient en grande quantité. C’est pour cela que le mettre au frigo est une mauvaise idée, si vous tenez à prolonger sa durée de vie.

2. Acheter du pain qui a une belle croute

La croûte, en dehors de donner son aspect croustillant au pain, joue un rôle crucial dans sa conservation. Elle forme une sorte d’enveloppe autour du pain, qui empêche l’air de pénétrer à l’intérieur et de l’assécher. Ce n’est donc pas le fruit du hasard qu’un pain qui possède une croute épaisse (tel que le pain de campagne) se conserve plus longtemps que du pain fin (telle qu’une baguette). Vous pouvez donc, ne serait-ce que de temps en temps, mettre de côté votre baguette classique au profit d’un pain plus rustique, que vous pourrez savourer plus longtemps.

3. Ne pas l’acheter prédécoupé

A ce stade vous devriez savoir que la croute du pain le protège du contact direct de l’air, et que l’air fragilise et stimule la dégradation du pain. En achetant du pain coupé en tranches par exemple, chaque tranche sera exposé des deux côté à l’air libre, et votre pain risque de perdre de sa fraicheur très rapidement. Que ce soit une baguette ou une miche, n’achetez votre pain prédécoupé que si vous comptez le consommer dans la journée. Sinon, il vaut mieux l’acheter en une seule pièce.

4. Découper uniquement ce que l’on compte manger

De même qu’il est déconseillé d’acheter du pain prédécoupé, si l’on souhaite le faire durer, il est préférable de prélever des morceaux de son pain au fur et à mesure et selon ses besoins. Une corbeille de petits morceaux de pain, si elle n’est pas consommée rapidement, risque de perdre sa fraicheur plus vite qu’une baguette entamée.

5. Le protéger de l’air

 

Comme expliqué précédemment, le pain est sensible au contact de l’air. Pour qu’il ne s’assèche pas, il vaut mieux l’envelopper. Vous pouvez par exemple l’enrouler dans une serviette de table propre, ou bien le conserver dans un sac en papier kraft. Votre pain sera ainsi bien protégé et sa fraicheur préservée encore plus longtemps.

6. Le consommer rapidement ou le congeler

Si vous ne comptez pas consommer votre pain dans les 24 heures, congelez-le. La congélation est de loin le meilleur mode de conservation du pain, car elle stoppe le processus de cristallisation de l’amidon présent dans ce dernier. Toutefois, n’attendez pas trop longtemps avant de mettre votre pain au congélateur, plus tôt vous le congèlerez, après l’avoir acheté, et meilleur il sera à sa décongélation.

Petite astuce pratique : avant de congeler votre pain, pensez à le découper en morceaux ou en tranches afin de faire plusieurs rations, et mettre chaque ration dans un sac de congélation séparé. Lorsque vous aurez une petite faim, vous ne sortirez qu’une seule ration pour combler votre faim. De cette manière, il n’y aura pas de gaspillage et vous pourrez profiter d’un pain frais plus longtemps.

7. Le réchauffer au four

Pour retrouver la saveur et le croustillant du pain frais, passez-le au four. Cinq à dix minutes réveilleront son côté gourmand. Néanmoins, il faut garder à l’esprit que du pain réchauffé de cette manière doit être consommé rapidement, et ne pourra pas repasser une seconde fois au four. Etant donné que lors du premier passage, la chaleur aura asséché le pain et l’aura complètement dépouillé de son eau.

Pour finir voici une petite astuce, à utiliser en cas d’urgence, pour redonner vie à du pain rassis et pouvoir le consommer une dernière fois :

L’astuce pour ressusciter du pain rassis

Prenez votre baguette rassis et passez la sous un mince filet d’eau. Pour ce faire, vous pouvez ouvrir légèrement votre robinet et faire glisser rapidement la baguette en dessous. Ensuite, une fois votre pain réhydraté, vous n’avez plus qu’à le mettre au four à bonne température. Après 5 ou 7 minutes, vous pouvez sortir votre baguette qui sera croustillante et prête à être dégustée. Seul inconvénient à cette méthode : votre pain ne supportera pas un second passage au four et cette astuce n’est valable qu’une seule fois.

Source : lespetitsconseils.com

 

commentaires

commentaires