Comment sortir de la dépression

La solution à la dépression consiste à débrancher le pilote automatique de nos pensées : à adopter un mode mental radicalement différent de ce que nous avions auparavant. C’est cette opération mentale pratiquée régulièrement et sans arrêt dans les moments-clés qui permet de se libérer de la dépression.

Au lieu d’être dans la rumination, qui est un état absolument inutile, puisqu’il ne permet de résoudre aucun problème, nous adoptons une façon de voir les choses qui nous permet de nous distancier de la réalité. Cela nous permet de mettre de la distance entre cette survocalisation, entre cette petite voix qui nous guide, et nous.

En adoptant une perspective complétement différente, nous créons de nouveaux territoires où ns pourrons puiser des ressources intérieures qu’on ne soupçonnait même pas. La réaction habituelle lorsqu’on commence à être envahi par ce flot d’émotions et de pensées négatives, c’est de les fuir en empruntant divers canaux de substitution : la télévision, manger des sucreries, les jeux vidéos, etc. En réalité, il ne s’agit là que d’une solution provisoire, et peu efficace : dès que le moyen de substitution se tarit, il nous faut enchaîner sur un autre épisode de notre série télévisée, ou il nous faut ouvrir un autre paquet de gâteaux, sous peine de revoir ce gros nuage noir menaçant au-dessus de nos têtes.

Dans la dépression, c’est notre ressenti qui gouverne notre corps. La solution consiste alors à se reconnecter avec notre corps. A reprendre le contrôle en douceur, par une pratique quotidienne.

Pour cela, je vous invite à suivre ces quelques conseils :

  1. Bien sûr, il faut que vous adoptiez une alimentation équilibrée, riche en fruits, en légumes, en céréales complètes, en poissons gras. Un déficit en magnésium, en oméga 3 et en fer nous rendent plus vulnérables face au stress et aux situations sources d’anxiété, tandis que si nous consommons régulièrement et de façon raisonnable de tels aliments, ceux-ci nous apportent des composants qui se transforment en neurotransmetteurs de la joie de vivre dans notre cerveau !
  2. Arrêtez de manger du sucre…  le sucre est un aliment qui produit du stress chimique dans notre corps… Donc, quand nous nous bourrons de biscuits et de gâteaux pour nous « consoler », nous ne faisons que renforcer notre état dépressif…
  3. Faites du sport ! Au minimum une fois par semaine !
  4. Effectuer les petites actions de la vie quotidienne « en conscience », c’est à dire, de les effectuer en pensant uniquement à l’action qu’on est en train de réaliser, en étant dans le présent de l’action, sans regrets ni rumination. Il peut s’agir de se brosser les dents, de sortir la poubelle, de faire à manger, de conduire, etc.
  5. Plusieurs fois par jour, effectuez des respirations profondes. Quand vous faites cet exercice, concentrez-vous uniquement sur votre souffle.
  6. Lorsque vous sentez que vous êtes emporté encore une fois par la spirale des émotions décourageantes, dites-vous : « Tiens, je recommence ! ». Ne culpabilisez pas. Contentez-vous de reconnaître ce qui vous a amené à penser de cette façon, et concentrez-vous sur autre chose : les jolies couleurs des fleurs qui vous entourent, le bruissement du vent dans les feuilles d’un arbre, le sourire d’un enfant, etc.
  7. Chaque soir, notez dans un petit cahier une belle chose qui vous est arrivée dans la journée. Au bout d’une semaine, vous aurez une liste de 7 petits bonheurs qui vous sont arrivés. Cela vous permettra de porter plus d’attention à ce qui se passe de beau dans votre vie.
  8. Lorsque vous êtes emporté dans le passé (regrets) ou dans le futur (inquiétudes), répétez-vous :« je suis dans l’ici et maintenant ! » puis ouvrez les yeux et décrivez mentalement ce qui vous entoure. Cela vous aidera à vous ancrer dans le moment présent.
  9. Forcez-vous à sourire, plus particulièrement le matin en vous réveillant. Sourire entraîne dans le corps la production de serotonine, aussi appelée l’hormone du bonheur. Vous verrez, vos sourires forcés deviendront de plus en plus naturels !
  10. Chaque soir, visualisez votre journée du lendemain en pensant qu’elle se passera bien.
  11. Consommez quotidiennement un mélange de quelques graines de nigelle dans du miel. Cela vous aidera à retrouver le moral, et renforcera votre système immunitaire affaibli par la dépression.
  12. Vous pouvez aussi boire régulièrement des tisanes de verveine citronnée, ou encore mieux : vous pouvez poser une goutte d’huile essentielle de verveine citronnée sous votre langue 3 fois par jour pendant 21 jours.
  13. Et bien sûr, faites-vous accompagner dans votre démarche par quelqu’un de compétent. Parlez de votre état et de vos efforts à votre médecin, faites-lui état de vos progrès. Vous vous sentirez encouragé !

Par une pratique quotidienne, régulière et sans relâche, nous pouvons reprendre le contrôle sur nous-même, sur nos ressentis, sur nos pensées. Petit à petit, nous comprenons alors que les pensées ne sont que des créations de l’esprit, sur lesquelles nous pouvons agir.
Bien sûr, une telle opération prend du temps. Il nous faut agir dans tous les domaines, en revoyant notre alimentation, notre hygiène de vie, mais aussi notre façon de penser. Si nous retombons parfois dans des journées où nous allons plus mal que d’autres, ne nous culpabilisons pas. Faisons preuve de patience et de douce persévérance envers nous-même. Peu à peu, un changement s’opérera dans notre façon de sentir, de penser, de nous comporter, qui modifiera notre activité cérébrale, et nos connexions neuronales. En adoptant de nouvelles stratégies, nous pouvons ainsi reconnecter l’ensemble de nos ressources pour apprendre à devenir quelqu’un de différent et pour guérir.

 

commentaires

commentaires

Aidez nous à nous améliorer..

Aimez notre page Facebook Svp. Merci.