Comment se débarrasser de l’herpès labial et ce qui cause ce fameux feu sauvage.

Il n’y a rien de pire que de ressentir les premiers picotements associés au bouton de fièvre de l’herpès buccale!

Surtout qu’ils surviennent toujours la veille d’un RDV important ou au pire moment possible!

Et dès que les 1ers picotements apparaissent, on le sait, il il n’y a plus de non retour! Ils finissent par disparaitre d’eux même au but de 7 à 10 jours mais en attendant, ils sont horribles, très douloureux et contagieux! À moins de bien connaitre les consignes à respecter, on peut alors là, peut-être réduire la durée de vie de cette plaie si embarrassante!

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le feu sauvage, l’herpès labial, l’herpès buccale, nommez-le comme vous le voudrez, ce petit bobo restera toujours une vraie plaie!

Des conseils important à suivre à la lettre:

-Boire beaucoup d’eau
-Ne touchez en aucun cas la plaie
-N’arrachez jamais pas la croute
-Si brosser vos dents est douloureux, utilisez plutôt du rince-bouche
-Ne partagez en aucun cas votre crème pour le traitement
-Lavez toujours vos mains avant d’appliquer la crème de traitement
-Tapotez la crème sur la plaie, ne la frottez pas
-Des comprimés d’ibuprofène ou de paracetamol pourront être utilisés pour soulager la douleur
-La plaie est contagieuse jusqu’à ce qu’elle soit complètement guérie! Faites bien attention pour ne pas contaminer les autres

Crédit photo: Getty

Remèdes maisons:

Ces remèdes maison soulage la douleur et l’inconfort reliés du feu sauvage mais ne traitent pas le virus: 

1) Appliquez un sachet de thé froid à toutes les heures sur la plaie

2) Conservez la plaie toujours bien hydratée pour l’empêcher de craquer en appliquant un hydratant non parfumé, comme de la Vaseline

3) Apaisez la douleur avec des huiles essentielle: Huile de géranium, huile d’arbre à thé diluée, ou huile de lavande

Des soins médicaux:

1) Plusieurs crèmes antivirales sont disponibles sur le marchés, demandez conseils à votre pharmacien, essayez une marque à la fois, peut-être trouverez-vous une marque qui fonctionne mieux qu’une autre pour vous. Vous devez savoir que ces produits sont efficaces que si vous les appliquez dès les premiers picotements et que si vous appliquez la crème de 4 à 5 fois par jour. Dans les cas plus sévères, les médecins pourront prescrire des comprimés antiviraux, souvent beaucoup plus efficaces que les crèmes.

2) Des patchs contre l’herpès buccale sont aussi disponibles sur le marché. On doit les appliquer sur la zone touchée pour camoufler la peau pendant la guérison. Ces patchs contiennent un gel appelé hydrocolloïde.

3) Des appareils électroniques fonctionnant au lasers ou à la lumières sont vendus dans certaines pharmacies pour traiter l’herpès buccale. Mais peu de recherches ont été faites sur cette technique de guérison.

Crédit photo: mirror.co.uk

Les facteurs qui peuvent provoquer l’apparition du symptôme une fois le virus contracté:

-La  fatigue
-Le froid
-La peau sèche
-Du stress émotionnel
-Une autre infection
-La lumière du soleil (rayons UV)
-Le cycle menstruel
-La fièvre, un rhume, une grippe
-Une coupure à la bouche, une lèvre fendue, des fendillements sur les coins de la bouche…

Est-ce que l’herpès buccale est vraiment de l’herpès?

La réponse simple et courte est oui, mais ce n’est pas le même que l’herpès génital. L’herpès buccale est de type 1 communément appelé HSV-1, tandis que l’herpès génital est de type 2. Par contre l’herpès génital peut être causé par l’herpès buccale HSV-1. Selon l’Hespes Viruses Association, environ 6 personnes sur 10 auront contracté le virus de type 1, donc l’herpès buccale avant l’âge de 25 ans et 1 personne sur 10 porte le virus de type 2.

Ce qui est le plus inquiétant c’est que la plupart des gens qui l’ont de le savent pas parce que leurs symptômes sont trop faibles pour qu’ils les remarquent! D’où l’importance de se toujours se protéger. 

Comment se protéger contre ce virus:

-Vous serez une cible moins accessible si votre système immunitaire est en bonne forme. Adoptez donc un mode de vie sain
-Ayez toujours un sommeil récupérateur. La fatigue est un allié important à ce virus
-Améliorez votre alimentation
-Le virus se transmet par des contacts directs avec une personne touchée, normalement par voie orale ou en embrassant la personne
-Par contre il est apparemment faux de croire que vous ne devez pas partager, tasses, verres, couverts et assiettes, de nombreuses études le prouveraient que c’est totalement faux.

Quand dois-je consulter?

Si au bout de 10 jours le bouton n’a toujours pas guéri, consultez votre médecin de famille, surveillez également si vos gencives sont enflées ou si elles vous font souffrir, consultez. Si vous êtes enceinte et que le bouton n’a toujours pas guéri au bout de 10 jours, consultez. Si vous êtes affaibli à cause de chimiothérapie ou à cause de diabète, consultez.

Source : mirror.co.uk

commentaires

commentaires