Comment éviter efficacement les piqûres de moustique?

Vous avez beau prendre le maximum de précautions, chaque été, vous vous faites dévorer bras et jambes par les moustiques. Voici nos astuces pour repousser ces attaques sanguinaires.

Un léger bourdonnement dans l’oreille et il est déjà trop tard, vous venez encore de vous faire sucer le bras par un moustique assoiffé de sang. Voici quelques méthodes pour limiter le massacre des piqûres.

Plantes et huiles essentielles

Pour repousser les moustiques, vous pouvez utiliser des solutions naturelles. Un pot de basilic, de menthe ou de géranium sur le bord de votre fenêtre de chambre et l’invasion nocturne sera plus limitée. Attention toutefois à ne pas laisser la fenêtre grande ouverte avec la lumière allumée. Certaines huiles essentielles permettent également de repousser les assaillants nocturnes. L’essence de citronnelle est la plus connue, mais vous pouvez également opter pour du patchouli, de la lavande ou de l’eucalyptus. Imbibez du coton ou un tissu ou mettez directement l’huile essentielle sur vos poignets et chevilles.

 Des vêtements adaptés

L’une des meilleures protections contre les piqûres de moustique est de bien se couvrir les bras et les jambes. Certes, les moustiques peuvent piquer à travers les vêtements, mais en adoptant des tenues amples et de couleur claire, vous limitez les risques de piqûre. Pour le dîner au bord de la plage, on enlève short et débardeur et on prévoit même un léger foulard pour couvrir le cou.

L’eau stagnante à bannir

Les moustiques se reproduisant dans les eaux stagnantes, vous devrez être assez vigilant si vous avez des pots de fleurs. Videz les soucoupes remplies d’eau et pensez à changer régulièrement l’eau de vos vases. Inspectez également vos gouttières. Si elles se bouchent, elles peuvent se transformer en véritable nid à moustiques.

commentaires

commentaires