Chirurgie miraculeuse : la tête d’un enfant rattaché après un accident de voiture

Âgé seulement de 16 mois, Jackson Taylor a été victime d’une décapitation interne lors d’un accident de voiture.  Mais heureusement, sa tête  qui s’est désolidarisée de sa colonne vertébrale a pu être de nouveau rattaché grâce à une chirurgie miraculeuse.

Selon les témoignages des médecins qui se sont chargé des soins du petit enfant, Jackson est un bébé très chanceux pour avoir survécu à un tel choc. Il aurait pu mourir ou au garder des séquelles irrémédiables. Mais heureusement, Jackson a pu être sauvé et a encore de longues années à vivre devant lui.

L’accident de voiture :  

D’origine australienne, la chaîne du pays « 7 News » rapporte que c’était la maman de l’enfant qui se trouvait au volant de la voiture au moment de l’accident. La grande sœur de Jackson âgée de seulement 9 ans était elle aussi dans la voiture.

La chaîne explique la maman roulait à 110 km/h lorsque leur voiture entra en collision frontal avec un autre véhicule. Le choc fut trop intense pour le petit dont la tête se désolidarisa de sa colonne vertébrale. Mais heureusement, ses nerfs vitaux n’avaient pas été endommagés ni sectionnés.

Ayant perdu connaissance sur le coup, Taylor Jackson fût transporté d’urgence dans un hôpital à Brisbane où il pouvait bénéficier de soins adéquats. Bien que les chances de survie étant faibles, il fut sauvé grâce à une opération chirurgicale miraculeuse.

L’opération chirurgicale du Dr Geoff Askin :

Arrivé à l’hôpital de Brisbane, Taylor a été pris en charge par l’équipe du neurochirurgien Geoff Askin. Après avoir passé environ 6 heures sur le billard pour se faire opérer, l’équipe a heureusement réussi à rattacher la tête du garçon avec du fil et une partie de l’une de ses côtes.

Jackson doit maintenant porter pendant huit semaines une sorte d’exosquelette pour aider son corps à demeurer stable. Il pourra ensuite mener une vie normale tout en étant en santé.

Guérison miraculeuse :

Le chirurgien en chef, le Dr. Geoff Askin a déclaré  que « Beaucoup d’enfants n’auraient pas survécu à un tel accident. Même en réanimant l’enfant, il y avait beaucoup de chances qu’il ne puisse plus jamais bouger ou qu’il ne puisse tout simplement même plus respirer par lui-même. »

L’état de Taylor continue à s’améliorer. Une vidéo de la chaîne australienne 7 News montre aujourd’hui les progrès du petit enfant. Ses parents y témoignent également leur reconnaissance envers le neurochirurgien.

Regarder la vidéo :

commentaires

commentaires