Bien se rétablir après une infection hivernale

[ads]Grippe, rhume, angine… Passé la crise, restent souvent une fatigue tenace et une fragilité qui nous font craindre une rechute dès le prochain petit virus croisé. Comment enrayer au naturel ce cercle vicieux ? Retrouver rapidement notre vitalité et une immunité à toute épreuve ?

Des probiotiques pour l’immunité

Les infections hivernales, même les plus bénignes comme les rhumes, ont le pouvoir de nous « mettre à plat » pendant des jours, bien après qu’elles soient terminées. Pour se rebooster, certains sont tentés de faire le plein de vitamines et de compléments alimentaires. Mais est-ce efficace ? Suffisant ?

Pour la naturopathe Céline Touati : mieux vaut commencer par prendre soin… de nos intestins. « Environ 60% de nos cellules immunitaires y sont concentrées. Mon premier conseil est donc de consommer des probiotiques : ce sont des bonnes bactéries qui permettent de renforcer positivement le travail de notre écosystème intestinal. » On peut les trouver sous forme de complément alimentaire mais aussi dans les laits fermentés, comme le kéfir et le miso, à acheter de préférence en magasin bio. Mais la naturopathe préfère mettre en garde : « nous avons chacun notre propre écosystème intestinal, donc mieux vaut se renseigner auprès de son thérapeute ou de son médecin pour trouver ceux qui seront le plus adaptés pour nous. »

Du fer dans nos assiettes

 Autre allié de poids pour notre immunité : le fer. Des infections à répétition indiquent souvent que l’on en manque ou que notre organisme n’arrive pas à le conserver. L’idéal est de réaliser un dosage sanguin en début d’hiver pour savoir ce qu’il en est. « La solution n’est pas forcément d’ingurgiter des médicaments pleins de fer, rectifie Céline Touati. Je conseillerais plutôt d’en ajouter dans notre alimentation. Pendant la saison froide, le plus digérable et assimilable par le corps, c’est celui que l’on trouve dans les algues, dans les légumes secs (lentilles, pois chiches, etc…), dans les fruits secs, dans les céréales complètes, dans les œufs (bio de préférence) et dans le foie. »

De la vitamine C et du zinc pour éliminer les germes

 La vitamine C nous est précieuse pour récupérer rapidement car elle va stimuler des cellules qui sont impliquées dans l’élimination des germes. Elle va également aguerrir le corps. Mais là encore, inutile de courir dans la première pharmacie venue. « On trouve de la vitamine C naturelle dans certains aliments : le cassis en contient beaucoup, mais aussi le poivron, la mâche, le cresson, le radis noir et les agrumes (kiwis, citrons, oranges) », énumère la naturopathe. Ce que l’on sait encore moins, c’est qu’il est possible de booster son apport en vitamine : « Quand on mange un aliment riche en vitamine C, il est intéressant d’avoir au cours du même repas un aliment riche en fer. Ils vont se potentialiser l’un l’autre. »

Comme la vitamine C, le zinc est intéressant car il favorise l’élimination des germes. Où le trouver ? Dans les huîtres et les coquillages en général, mais aussi dans le germe de blé. Ce dernier se consomme sous forme de comprimés mais aussi de flocons dont il suffit de saupoudrer son petit déjeuner ou encore ses soupes et salades.

Le coup de pouce de la phytothérapie

 Certaines plantes, aussi, peuvent nous aider à nous remettre sur pied. Celles à privilégier ? « Le cyprès, pour son action antivirale, cite Céline Touati. L’échinacée, une plante immuno-stimulante (déconseillée aux personnes qui connaissent des problèmes d’immunité), mais aussi le cassis, notamment sous forme de bourgeon pour son pouvoir anti-inflammatoire. Il agit comme de la cortisone naturelle et se révèle très efficace contre les rhinites, les rhino-pharyngites, otites, etc… »

A essayer aussi : la spiruline, une micro-algue miraculeuse à consommer sous forme de poudre, de comprimés ou de gélules. « C’est l’un des premiers organismes apparus sur notre planète et c’est un concentré de micro-nutriments. Elle est utilisée autant par les sportifs de haut niveau qu’en Afrique contre les effets de la malnutrition. Elle soutient l’organisme en lui apportant de la vitalité. Une véritable fontaine de jouvence ! »

L’hygiène de vie : fondamentale !

 Derniers conseils de bon sens pour tous ceux qui veulent augmenter leur vitalité : « Mangez à horaires réguliers dans le calme et le plaisir, en mâchant longtemps, c’est très important !

Et respectez également vos cycles de sommeil. N’ayez pas peur de vous coucher comme les poules : l’hiver, ce devrait être normal. »   Mais inutile tout de même de traîner au lit à longueur de journée sous prétexte de reprendre des forces. « Faire de l’exercice physique est capital. Pas besoin d’y consacrer des heures pour autant : 20 minutes de marche quotidienne en extérieur suffisent à être plus en forme. »

Source : psychologies.com

commentaires

commentaires

Aidez nous à nous améliorer..

Aimez notre page Facebook Svp. Merci.