8 erreurs à ne pas commettre après un repas

Après un repas, nombreuses sont les personnes qui ont des petits rituels pour faciliter la digestion : boire un thé, faire une petite sieste, manger un fruit… Et si les gestes que l’on faisait depuis des années sans penser à mal étaient en réalité mauvais pour notre santé ?

N’allez pas dormir après manger

N'allez pas dormir après manger

Nombreuses sont les personnes qui aiment faire une petite sieste juste après manger pour se requinquer un peu. Et c’est vrai que la sieste, c’est un acte salvateur pour notre corps : une sieste de 10 à 15 minutes pendant la pause-déjeuner nous permet souvent d’entamer l’après-midi du bon pied. Certes, mais en réalité, faire un petit somme juste après le repas ce n’est pas vraiment l’idéal.

Pourquoi ? Tout simplement parce que quand on dort, on s’allonge. Or, quand on s’allonge, on bouleverse complètement le processus de digestion. Les aliments ont plus de mal à descendre dans les intestins, et restent donc plus longtemps dans notre estomac, ce qui ralentit la digestion.

De plus, la position allongée peut entraîner une remontée des sucs gastriques (produits par notre estomac pour réduire en bouillie les aliments avalés lors du repas) vers l’œsophage et le pharynx. Ce qui se traduit par une sensation de brûlure dans la gorge et la bouche. Pas très agréable, il faut l’avouer !

Pour toutes ces raisons, il est conseillé d’attendre au moins deux heures après un repas pour tomber dans les bras de Morphée… Et pouvoir ainsi profiter des bienfaits avérés de la sieste.

Oubliez la cigarette d’après-repas

Oubliez la cigarette d'après-repas

Fumer, c’est très mauvais pour la santé. Mais si la cigarette post-repas est une des préférées des fumeurs, c’est aussi l’une des plus dangereuses, juste après celle du matin1 ! En effet, plusieurs études ont démontré que fumer une cigarette après manger équivaudrait à fumer plusieurs cigarettes en temps normal !

Les raisons invoquées par les experts ? Le fait que la nicotine avalée après le repas va passer dans notre tube digestif et se mélanger à l’oxygène contenu dans notre sang. Ce qui accroîtrait considérablement le risque de cancer…

Alors si l’on veut éviter que cette mauvaise habitude ne nous détériore encore plus vite la santé, on attend au moins 1h30 après un repas pour s’allumer une cigarette. Et d’ailleurs, si on en profitait pour essayer d’arrêter pour de bon ? En plus d’éviter les risques accrus de cancer, on dirait du même coup adieu aux dents jaunies, aux ongles abîmés, à la peau terne…

Évitez de boire un thé après manger

Evitez de boire un thé après manger

Après un repas, nombreuses sont les personnes qui préfèrent boire un thé plutôt qu’un café car cela les aiderait à digérer. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette idée est complètement erronée.

Le thé est en effet une boisson qui regorge de vertus pour notre santé et notre silhouette (coupe-faim, antioxydant, etc.). Mais pour notre bien, il serait préférable de consommer cette boisson en dehors des repas (toujours une heure avant ou après manger).

Il existe deux raisons à cela.  La première, c’est que les tanins contenus dans le thé provoqueraient l’inhibition de certaines enzymes digestives. De plus, les tanins que renferme le thé peuvent compliquer l’absorption du fer contenus dans les aliments par notre organisme. Or le fer est un minéral vital pour notre organisme, dont les jeunes femmes et les enfants manquent souvent. Alors si l’on veut éviter une carence en fer, ou réserve le thé vert à d’autres moments de la journée.

Manger un fruit : la fausse bonne idée ?

Manger un fruit : la fausse bonne idée ?

Les fruits représentent une excellente source de vitamines et de minéraux pour notre organisme, c’est incontestable. Mais s’il est conseillé de manger plusieurs fruits par jour, on entend de plus en plus qu’il vaudrait mieux éviter de les croquer juste après un repas. Ceux et celles qui avaient l’habitude de finir leur repas par une petite touche sucrée vont être étonnés…

L’explication fournie est assez simple ; les fruits font partie des aliments que l’estomac digère le plus facilement et rapidement (en moins de 20 minutes). Or si l’on avale un fruit juste après avoir mangé, le fruit risquerait de stagner dans notre estomac avec les autres aliments que l’on vient d’ingérer, le temps que ce dernier réussisse à les digérer. Et comme l’estomac est un endroit chaud et humide, les fruits qui y sont bloqués pourraient fermenter, et libérer leur acidité.

Mais que l’on se rassure : si l’on finit notre repas par une banane, on ne risque pas des ballonnements ou des remontées gastriques pour autant ! Ces combinaisons alimentaires restrictives ne se basent en réalité sur aucune étude scientifique… En réalité, l’estomac est un milieu tellement acide qu’il n’y a à peu près aucun micro-organisme qui peut y survivre. Les aliments ne peuvent y fermenter… Ouf !

Pas de position assise après le repas

Pas de position assise après le repas

Pas toujours évident de ne pas rester assis après le repas, surtout quand on travaille et que l’on doit retrouver notre ordinateur. Mais il n’empêche : lorsqu’on reste assis après avoir mangé, on ne facilite pas vraiment le processus de digestion. Logique, quand on y pense, parce que quand on est assis, même si on ne ressent pas d’inconfort, notre estomac est comprimé. Surtout qu’après un repas de pause-déjeuner assez complet, on a plus tendance à s’affaler sur son siège que de s’asseoir bien droit…

Mais si l’on ne peut pas s’allonger après le repas ni rester assis, que peut-on faire pour aider notre organisme à digérer en douceur ? Eh bien une petite marche digestive de dix minutes-un quart d’heure, tout simplement ! En plus, cette petite balade aura le mérite de nous faire prendre l’air avant une après-midi de boulot. Et si on peut attendre 20 minutes après le repas pour faire cette petite balade, c’est encore mieux.

Évitez les chewing-gums après manger

Evitez les chewing-gums après manger

Les publicités tentent souvent de nous vendre le chewing-gum comme l’aliment miracle qui permet de garder les dents propres et l’haleine fraîche après un repas. Avant de succomber au chant des sirènes du marketing, remettons les choses au clair !

Mâcher un chewing-gum après manger, cela peut certes nous aider à masquer les effluves de notre repas… mais cela va surtout nous faire avaler de l’air en grande quantité. Et quand on avale de l’air, ce dernier essaie toujours de ressortir de notre corps, par toutes les issues possibles. Ce qui peut donner lieu au mieux à des éructations, au pire à des flatulences.

Et si l’air reste enfermé dans notre estomac, ce n’est pas mieux ; cela se traduira en effet par des ballonnements, un ventre gonflé, et une digestion ralentie.

Attention au sport après manger !

Attention au sport après manger !

Une autre idée reçue serait que faire du sport après un repas serait bénéfique à l’organisme. En réalité, il n’en est rien, et c’est même le contraire.

D’une part, faire du sport après manger empêche notre système digestif d’absorber correctement les nutriments que l’on vient de lui fournir en mangeant. Surtout si l’on a fait un repas assez copieux : la, on risque de ressentir des maux d’estomac, de se sentir gêné…

D’autre part, quand on fait du sport après un repas, on surcharge complètement notre organisme !Explication : digérer, cela demande un certain effort à notre corps. Et faire du sport aussi. Alors faire les deux en même temps, c’est demander à notre corps de fournir deux gros efforts simultanément.

En plus, quand on digère, notre corps envoie du sang oxygéné à notre estomac. Et quand on fait du sport, ce sont nos muscles qui ont besoin de ce sang ! Alors combiner sport et digestion, c’est demander à notre corps de « choisir » entre envoyer du sang vers notre estomac, ou vers nos muscles. Bref, sport et digestion, ce sont vraiment deux activités qui ne vont pas ensemble !

Interdiction de se baigner après manger : un mythe ?

Interdiction de se baigner après manger : un mythe ?

Nos mères nous l’ont répété durant toute notre enfance (sans doute parce que leurs grand-mères leur avait répété pendant toute leur enfance !) : il est impératif de toujours attendre au moins 2-3 heures après un repas pour aller faire trempette dans une piscine. La double raison invoquée pour expliquer cette crainte de la baignade post-repas ? Tout d’abord, le fait que quand on digère, notre température corporelle augmente. Et un corps très chaud plongé dans une eau très froide, cela peut engendrer un choc thermique et une hydrocution.

De plus, comme se baigner est une activité fatigante, il est déconseillé de le faire quand notre organisme digère (et consomme déjà de l’énergie) pour éviter les crampes ou les malaises dans l’eau.

Eh bien, en réalité, cette croyance populaire est un peu exagérée ! Déjà, la chaleur générée par la digestion n’est pas assez importante pour créer une hydrocution à elle toute seule. Ensuite, à moins d’avoir mangé un repas particulièrement riche et de nager 15 km, les seules crampes que l’on risque sont des crampes d’estomac. Alors on reste attentif quand on se baigne, mais pas la peine d’attendre des heures après le repas !

Source : passeportsante.net

commentaires

commentaires

Aidez nous à nous améliorer..

Aimez notre page Facebook Svp. Merci.