6 odeurs corporelles qui prouvent que vous avez un problème de santé.

La sécrétion d’odeurs par le corps humain est tout à fait normale. Mais lorsque ces odeurs deviennent trop prononcées voire insupportables, c’est que le corps tire la sonnette d’alarme pour indiquer la présence d’un problème de santé. À vous de le détecter.

Les bactéries sont partout présentes dans notre vie et dans notre corps. Elles se trouvent dedans ou à sa surface, et dans les deux cas, elles sont la cause majeure des émissions d’odeurs nauséabondes. Bien que les odeurs corporelles soient tout à fait naturelles, elles deviennent parfois un peu trop marquées, signe de maladies et infections qu’il faut bien entendu ne pas laisser traîner.

Les pieds

C’est l’une des odeurs les plus courantes car les pieds sont les membres qui travaillent le plus dans le corps, en plus du fait qu’ils sont très souvent confinés dans des chaussures fermées, contrairement aux mains qui sont à l’air libre.

Il est tout à fait normal de suer des pieds, c’est pour cette raison qu’il faut toujours les laver et bien les sécher pour chasser l’humidité. Mais si l’odeur persiste malgré les lavages répétés et que tous les savons, les talcs et sprays du monde ne sont pas arrivés à chasser les odeurs, c’est qu’il y a là présence d’une mycose des pieds et c’est bien plus grave.

On estime à 10% la population française qui souffrirait de mycose des pieds. Cette maladie est provoquée par un champignon appelé dermatophyte qui survient entre les orteils car il s’installe dans les espaces chauds et humides.

Il est important de les traiter rapidement pour éviter la propagation et l’infection. Vous pouvez compléter le traitement en appliquant des huiles essentielles comme l’huile essentielle de citronnelle, d’arbre à thé ou d’eucalyptus qui ont des vertus antivirales, antiseptiques et désinfectantes.

Les aisselles

C’est la zone la plus transpirante du corps humain. Que l’on soit adulte ou adolescent, les aisselles sont constamment en sudation. C’est lié au travail des glandes sudoripares qui libèrent la sueur en réaction à la hausse de température du corps.

L’odeur, elle, est provoquée par la présence de certaines bactéries qui se trouvent à la surface de la peau et qui, au contact de l’humidité, engendrent une odeur fétide.

Toutefois, si l’odeur de la sueur est insupportable et nauséabonde, c’est qu’il pourrait y avoir un problème de fonctionnement des glandes apocrines (sudoripares), auquel cas il vaudrait mieux consulter un endocrinologue dans les plus brefs délais.

Les urines

Nous n’avons jamais dit que les urines devaient sentir bon. Cependant, si leur odeur devient trop prononcée et difficile à supporter, c’est qu’il y a certainement maladie urinaire. Dans ce cas, l’urine peut avoir une odeur d’ammoniaque, de levure ou de soufre.Ces odeurs fortes peuvent être liées à une infection urinaire (calculs rénaux), à une maladie rénale, au diabète ou à une réaction médicamenteuse. Dans tous les cas, il est impératif d’aller voir un urologue.

Les cheveux

Vous pensez que certaines odeurs de cheveux sont juste liées à l’excès de sébum et qu’un simple lavage résoudra l’affaire ? Détrompez-vous ! Si le cuir chevelu sent anormalement mauvais, c’est qu’un champignon stimule une production abusive et anormale de sébum par les glandes sébacées. Naturellement, si ces odeurs ne sont accompagnées ni de démangeaisons, ni d’irritations, ni de rougeurs, c’est qu’il n’en est rien. Mais dans le cas contraire, vous devez impérativement voir un dermatologue pour éradiquer le champignon.

L’haleine

La mauvaise haleine est souvent due à une prolifération des bactéries de la bouche, qui se nourrissent des protéines présentes dans la salive ou la nourriture et libèrent des composés sulfurés volatils fétides. Cependant, si la mauvaise haleine persiste malgré les brossages répétés, c’est que vous souffrez d’un problème buccodentaire (caries, abcès, infection gingivale) ou encore de diabète, d’une infection de la gorge, etc.

Consultez un dentiste au plus vite. Il est recommandé de faire des traitements maison pour compléter les soins et éliminer les odeurs persistantes.

Le vagin

Le vagin a le pouvoir de s’auto-nettoyer sans avoir recours aux produits tels que les gels intimes. Mais lorsqu’une femme remarque des odeurs inhabituelles assez fortes, c’est qu’elle souffre d’un problème vaginal. Et très souvent, cela est dû à une mycose vaginale telle que le candida. Certaines maladies, comme le diabète, peuvent aussi être la cause de ces mauvaises odeurs vaginales. Il est important de ne pas prendre cela à la légère et d’aller consulter un gynécologue pour un traitement adapté afin d’éviter les infections.

commentaires

commentaires

Alain :