6 fausses croyances sur les exercices qui empêchent les bons résultats

Faire des exercices est toujours bon pour notre corps. Mais il faut en connaître les subtilités pour ne pas tomber dans les pièges qui empêchent une pratique correcte et de bons résultats.

L’exercice physique est l’une des habitudes les plus recommandées pour avoir un poids physique adapté et pour améliorer sa santé.

La pratique régulière de sport lutte contre les effets négatifs de la sédentarité et est une manière efficace de dire adieu à l’excès de poids.

De fait, y consacrer 30 minutes chaque jour optimise les fonctions les plus importantes de notre corps et améliore la santé mentale.

Le problème, c’est que beaucoup de gens attendent que leurs effets soient immédiats, et s’ils ne les remarquent pas dans les premiers jours, ils abandonnent et reprennent leur style de vie peu sain.

Cela est dû à toute une série de fausses croyances alimentées depuis des années, qui empêchent d’atteindre l’objectif, malgré les efforts.

Puisque beaucoup les méconnaissent, voici les 6 principales dans cet article.

Découvrez-les !

1. « Le meilleur moment de la journée pour faire des exercices est… »

Un grand nombre de gens conseillent de faire les exercices le matin ou le soir car ils assurent que ce sont les meilleurs horaires pour assimiler leurs effets dans l’organisme.

Il n’existe pas d’études suffisantes pour déterminer quel est le moment idéal pour les pratiquer et s’assurer de leurs meilleurs bienfaits.

Si on n’a pas la possibilité de suivre un horaire strict, on peut en faire à n’importe quel moment de la journée, pendant une durée de 20 à 30 minutes.

2. « Si ça ne fait pas, c’est que je les fais sûrement mal »

Faux ! La douleur physique n’est pas synonyme de progrès dans les exercices et peut même parfois être le symptôme d’une lésion.

S’il est normal de ressentir de la douleur après un programme très exigeant, tout le monde ne perçoit pas les exercices de la même manière.

À cause de cette croyance, certains commencent à faire du sport plus que la normale et surchargent leurs muscles jusqu’à souffrir de lésions.

Il est donc conseillé de commencer avec un programme à faible impact, 20 ou 30 minutes par jour, puis petit à petit d’augmenter l’exigence jusqu’à ce que le corps s’habitue.

3. « Pour un ventre plat, il suffit de faire des abdominaux »

Les abdominaux sont focalisés sur la tonification du ventre, et même s’ils complètent le programme général, ils ne sont pas suffisants pour lutter contre la graisse qui s’accumule dans cette zone du corps.

Tout d’abord, il est nécessaire de suivre un programme d’entraînement cardiovasculaire, qui inclut des activités pour stimuler le métabolisme et réduire l’excès de graisse.

Ensuite, il faut surveiller ses habitudes alimentaires, puisque les plats mal conçus sont souvent la raison d’une stagnation du poids dans cette zone.

4. « Plus on transpire, plus on perd de poids »

Un grand nombre de personnes pense que plus on libère de transpiration pendant les exercices, plus on élimine de la graisse corporelle.

Pourtant, cette réaction du corps n’a rien à voir avec la perte de poids et de fait, cela varie en fonction de chaque personne.

La transpiration est une réponse naturelle du corps pour maintenir sous contrôle la température interne quand il réalise ces activités.

5. « Les poids rendent les femmes plus musclées »

Bien sûr que non ! Les exercices avec des poids ou des haltères sont excellents pour tonifier et améliorer l’aspect de la partie supérieure du corps.

Leur pratique élimine la flaccidité des bras, améliore la santé du dos et augmente les dépenses énergétiques pendant l’entraînement.

Pour développer de gros muscles comme ceux qu’exhibent les culturistes, il faut un gros volume de testostérone que, généralement, les femmes n’ont pas.

Utiliser des poids permet d’augmenter la force musculaire, d’accélérer le métabolisme et de réduire le risque de lésions dans les articulations et les os.

6. « Les étirements permettent au corps de récupérer plus vite »

Après avoir réalisé leur programme d’exercices physiques, beaucoup de gens font des étirements pour que leur corps récupère plus rapidement.

Même s’ils sont relaxants et qu’ils soulagent la tension générée par chaque activité, il n’y a pas de preuve flagrante qui montre que les étirements accélèrent la récupération du corps.

À l’inverse, les exercices qui peuvent aider à augmenter la flexibilité, ce sont les exercices d’échauffement.

Avez-vous déjà entendu l’une de ces affirmations ? Maintenant que vous connaissez le vrai du faux, concevez à nouveau votre programme d’entraînement et obtenez encore plus de résultats !

Source: amelioretasante.com

commentaires

commentaires

Aidez nous à nous améliorer..

Aimez notre page Facebook Svp. Merci.