5 astuces pour soulager naturellement une piqûre de moustique.

Difficile d’éviter les piqûres de moustiques quand les beaux jours reviennent. Mais avant de vous tourner vers des médicaments ou des pommades, pensez aux bonnes vieilles méthodes de grand-mère, tout aussi efficaces.

Se faire piquer par un moustique, à moins d’être allergique, n’est pas bien grave mais selon l’endroit on l’on se fait piquer les démangeaisons peuvent être très désagréables. Avant de filer à la pharmacie, sachez qu’il existe des méthodes naturelles très efficaces contre ces piqûres. Nous en avons sélectionné cinq.

1. Le vinaigre :

Si vous avez dans vos placards du vinaigre de vin ou de cidre, mélangez-en un peu dans un bol avec de l’eau. Imbibez des compresses de cette solution et appliquez-les sur votre piqûre. Cette solution vous apaisera très rapidement grâce à la présence d’acide acétique dans le vinaigre qui possède des vertus antiseptiques.

Le vinaigre de cidre sera moins agressif que le vinaigre de vin mais tous deux seront aussi efficaces pour soulager les démangeaisons. Évidemment si vous avez du vinaigre bio, c’est encore mieux.

2. Les huiles essentielles :

Les huiles essentielles aussi pourront vous soulager assez rapidement. Mais il faudra faire attention à n’utiliser qu’une à deux gouttes, pas plus. Chez les petits enfants, les huiles essentielles sont par ailleurs fortement déconseillées. Dans le cas qui nous intéresse, on recommandera l’huile essentielle de lavande (Lavandula angustifolia ssp angustifolia) qui aura un effet anti-inflammatoire immédiat.

Il suffira de massez doucement la piqûre avec cette huile pendant quelques secondes et de laisser agir. Notez au passage que ce remède sera aussi très efficace pour apaiser une brûlure. Si vous vouliez apaiser un enfant avec l’huile essentielle de lavande, nous vous conseillons de mélanger une goutte dans une huile végétale et d’appliquer cette solution sur la piqûre.

3. Le bicarbonate de soude :

Ce n’est pas la première fois qu’on vous recommande d’avoir toujours des réserves de bicarbonate de soude. Ce produit a en effet de très nombreuses vertus. Pour apaiser les démangeaisons à la suite d’une piqûre de moustique, mélangez 3 cuillères à soupe de bicarbonate dans un verre d’eau. Plongez des compresses dans la solution et appliquez-les sur les piqûres les plus douloureuses.

En quelques minutes vous serez soulagé car le bicarbonate de soude freine le développement de l’inflammation. Vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes d’eau dans une cuillère de bicarbonate de soude jusqu’à obtenir une pâte. Appliquez ensuite cette pâte sur les piqûres et la démangeaison disparaîtra. Cette méthode peut aussi être utilisée en cas de varicelle ou d’urticaire.

4. L’homéopathie :

Vous pouvez également vous tourner vers l’homéopathie. Prenez trois granules d’Apis Melifica en 9 Ch, après la piqûre et encore trois granules dans l’heure. Puis espacez la prise des granules toutes les deux heures. On rappelle que pour plus d’efficacité, l’homéopathie doit être prise en dehors des repas : soit 10 minutes avant, soit une heure après.

Vous continuerez ce traitement jusqu’à ce que les démangeaisons disparaissent complètement. Pour éviter les piqûres d’insectes, on vous recommandera le Ledum Palustre 5 à 7 Ch (3 granules matin et soir) ou le Poumon Histamine 15 Ch (5 granules tous les soirs).

5. Le plantain :

Si vous avez dans votre jardin des feuilles de plantain, n’hésitez pas à en arrachez quelques-unes, à les écraser et à frotter la piqûre avec. Recommencez l’opération jusqu’à ce que vous soyez totalement apaisé. Cette mauvaise herbe est un antihistaminique naturel. Elle sera donc aussi utile en cas de piqûres de guêpes ou de frelons.

Si vous n’avez pas de plantain, sachez que cette méthode fonctionne aussi avec des feuilles de pissenlit et des feuilles de mentes ou encore avec du citron, une gousse d’ail, ou des rondelles d’oignons.

Source : passeportsante.net

commentaires

commentaires