10 astuces pour tomber enceinte rapidement !

Tomber enceinte est le début d’une aventure unique qui transformera complètement votre vie et votre manière de voir le monde. Mais parfois, ce rêve de devenir maman et de sentir grandir en vous un petit être peut tarder à se réaliser. C’est pourquoi nous avons rassemblé 10 astuces pour vous aider à tomber enceinte rapidement.

1 – Une alimentation adéquate

Notre assiette est la clé d’un fonctionnement optimal de tous nos systèmes. D’ailleurs, elle joue un rôle important dans l’augmentation de vos chances de tomber enceinte.Selon une étude menée par la Harvard School of Public Health de Boston, un régime alimentaire riche en fibres, en protéines végétales, en vitamines et en minéraux permet de réduire les troubles de l’ovulation, d’améliorer la fertilité et d’augmenter les chances de grossesse.

Il est également important d’éviter la consommation d’aliments acidifiants pour éviter que votre glaire cervicale ne soit trop acide et tue les spermatozoïdes.

2 -Prendre des compléments alimentaires

Un apport journalier suffisant en vitamines et en minéraux est également important quand il s’agit de mettre toutes les chances de votre côté pour concevoir un enfant. Demandez donc à votre médecin des compléments en vitamines et surtout en vitamine B9 – acide folique – qui améliore la fertilité et empêche les malformations du fœtus comme le spina bifida (une malformation de la colonne vertébrale), en vitamine E qui lutte contre le vieillissement des cellules et en vitamine D qui facilite la nidation.

Surtout, ne prenez pas de compléments ou de médicaments sans l’avis de votre médecin.

3 -Faire un bilan médical

Si vous planifiez de concevoir un bébé, il est recommandé de faire un bilan de préparation de grossesse, ou bilan pré-conceptionnel, afin de détecter tout trouble ou problème de santé qui risquerait d’impacter votre fertilité ou de causer d’éventuelles complications pendant la grossesse. Si vous suivez un traitement médical, demandez à votre médecin s’il n’a pas d’effets secondaires sur votre système reproductif.

4 – Avoir des rapports sexuels réguliers

Si vous avez un cycle irrégulier ou si vous ne désirez pas vous prendre la tête avec le calcul de votre période d’ovulation, ce n’est pas un scoop, il vous suffit d’avoir des rapports sexuels réguliers pour augmenter vos chances de tomber enceinte. À condition, évidemment, de prendre du plaisir et de ne pas les considérer uniquement comme un moyen pour arriver à votre objectif.

5 – Adopter des positions favorisant la grossesse

Pendant les rapports sexuels, les couples peuvent essayer différentes positions. Or pour favoriser la grossesse, il faut adopter des positions qui permettent une pénétration profonde, rapprochant le plus possible l’extrémité du pénis du col de l’utérus, telles que le missionnaire ou la levrette. Ainsi, vous facilitez l’accès des spermatozoïdes à votre utérus et augmentez vos chances de fécondation.

6 – Mieux connaître votre cycle menstruel

L’une des techniques les plus utilisées pour favoriser la grossesse est le calcul de la période d’ovulation. Pour ce faire, il faut tracer une courbe de votre température corporelle, mesurée chaque matin, tout le long du mois. Vous pouvez reconnaître votre période d’ovulation grâce à une légère augmentation de votre température corporelle.

Si vous avez un cycle régulier, l’ovulation a généralement lieu vers le 14 ème jour.Puisque l’ovule ne vit que 24 heures alors que les spermatozoïdes vivent entre 3 et 5 jours, prévoyez d’avoir des relations sexuelles pendant cette période de fertilité.

7 – Faciliter l’accès aux spermatozoïdes

La principale fonction de la flore vaginale est la protection du vagin contre les différents agents externes : bactéries, virus ou spermatozoïdes. Essayez donc de faire de votre vagin un terrain moins hostile pour les spermatozoïdes, en préservant l’équilibre de sa flore, en évitant les aliments acides qui augmentent son acidité, et en évitant l’utilisation des lubrifiants, des tampons et autres produits hygiéniques qui peuvent endommager la qualité du sperme et ainsi réduire vos chances de grossesse.

8 – Éviter la caféine, le tabac, l’alcool et les drogues

Il est évident que l’addiction aux drogues, le tabagisme et la consommation d’alcool ont un effet néfaste sur la santé et peuvent conduire à des maladies graves voire mortelles. Il est donc important de les arrêter complètement avant d’essayer de concevoir pour éviter tout risque de malformation du fœtus ou de fausse couche.

La caféine figure également sur la liste des aliments à éviter pendant cette période (et tout au long de la grossesse), car elle réduit les chances de tomber enceinte. Selon une étude menée à l’Hôpital universitaire d’Aarhus au Danemark, sur 3959 femmes consommatrices de caféine et traitées par fécondation in vitro ou injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde (ICIS), les femmes qui buvaient 5 tasses de café par jour réduisaient de moitié leurs chances de grossesse.

9 – Un poids sain et une activité physique régulière

Le poids et l’exercice physique ont également leur mot à dire quand il s’agit de grossesse. En effet, en pratiquant une activité physique régulière et en gardant un poids sain, proportionné pour votre taille, vous préservez l’équilibre de votre organisme et la sécrétion adéquate des hormones, ce qui aide à bénéficier d’un cycle menstruel régulier.Le surpoids ou une perte de poids excessive peuvent provoquer des troubles hormonaux conduisant à une ovulation irrégulière voire nulle.

10 – Réduire votre niveau de stress

Un autre point important qui joue pour ou contre la conception : votre état psychologique. En effet, être stressée parce que vous ne parvenez pas à tomber enceinte ne fera que repousser encore plus cet heureux événement, en déséquilibrant votre cycle menstruel ou en empêchant carrément l’ovulation. Selon une étude américaine menée sur 501 femmes entre 18 et 40 ans, les femmes présentant un niveau élevé de stress voyaient leurs chances de grossesse réduites de 29% et le risque de souffrir d’infertilité deux fois plus accru. Il est donc important de garder votre calme et d’évacuer votre stress grâce au yoga, à des exercices de respiration ou de la méditation.

 

 

commentaires

commentaires