La cuisson à la vapeur est meilleure pour la santé ?

Consommer des légumes, c’est bien. Mais cuits à la vapeur, bouillis, sautés ou grillés, beaucoup perdent vite de leur intérêt nutritionnel en fonction du mode de cuisson. Pour sauvegarder la valeur nutritionnelle de vos aliments, notamment en vitamines et minéraux, vous devez choisir les modes de cuisson adaptés.

Cuisine santé, peu de matières grasse… la cuisson à l’eau semble avoir plein d’avantages. Mais ce qu’on sait moins, c’est que l’eau bouillante fait perdre un maximum de minéraux et de vitamines qui sont hydrosolubles (solubles dans l’eau). Sauf si vous faites des soupes (et dans ce cas vous consommez l’eau de cuisson), la plupart des vitamines et minéraux sont perdus. C’est pourquoi il est recommandé de cuisiner à la vapeur !

On fait le plein de vitamines

La vapeur permet de cuire les aliments en conservant leur qualité nutritionnelle et sans ajouter de matière grasse. On peut tout cuire à la vapeur douce : légumes, légumineuses, céréales, viandes, poissons, pain, gâteaux… sauf les fruits qu’on doit toujours consommer frais sans cuisson. L’aliment cuit au contact de la vapeur d’eau obtenue par ébullition de l’eau placée au fond de l’appareil de cuisson. La cuisson à la vapeur peut se faire soit à pression atmosphérique – la température de cuisson est alors de 100 °C – soit sous pression (cocotte-minute) ce qui entraîne un gain de temps de cuisson par élévation de la température de la vapeur d’eau mais aussi davantage de pertes vitaminiques.

1) On garde la peau !
Garder autant que possible la peau de vos légumes pour éviter la perte des vitamines. Et on ne le répétera jamais assez, optez pour des produits bio, la plupart des pesticides se déposant sur la peau.

2) Pas de plastique !
Comme on ne réchauffe jamais de plastique au micro-onde pour ne pas libérer des matière toxiques, on fuit les cuits vapeur en plastique ! Surtout s’ils sont vieux ou abîmés, la chaleur de la vapeur va développer la migration de substances toxiques présentes dans le plastique vers les aliments. On préfère le cuit vapeur en inox.

3) Penser douceur et rapidité !
Le top, c’est la cuisson à la vapeur douce, inférieure à 95/97°C. Mais il faut être attentif aux temps de cuisson car plus la durée s’allonge, plus la présence des vitamines diminue et plus les bons nutriments se dégradent. Une bonne cuisson est une cuisson courte, contrairement à la « chaîne du chaud ».

commentaires

commentaires